Dakar, 20 jan (APS) – Le Centre africain de résilience aux épidémies (CARE) ouvert par l’institut Pasteur de Dakar (IPD) se veut un instrument de lutte contre les épidémies grâce à la formation de ressources humaines qualifiées, a dit son administrateur, Amadou Sall.

“Au-delà de la biologie, nous avons créé une première Chaire appelée (santé et diplomatie). Elle va enseigner aux biologistes, aux parlementaires, le rôle de la diplomatie, comment il peut permettre de lutter contre les épidémies. Donc, Care c’est la formation, la diplomatie et l’ensemble des informations dont on a besoin pour gérer une épidémie ou la prévenir”, a souligné M. Sall.

“Quelque 1000 étudiants seront formés dans diverses disciplines dans ce centre” a t-il ajouté, vendredi, lors de la cérémonie d’ouverture du CARE.

Dr  Sall a expliqué que pour “le volet formation et production de vaccins, il y aura des cohortes de 300 à 800 personnes”. ”Quand on forme les gens avec des outils digitaux, il faut avoir une très grande capacité”, a t-il souligné.

Il a annoncé qu’Africa CDC vient de leur remettre une certification signifiant que le Sénégal peut former en biosécurité et bio sureté de l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest. “Nous avons une grande capacité, avec des cohortes, de former plus de 200 personnes par an. Ce qui fait  une très grande capacité”, a-t-il indiqué.

Cette volonté, selon lui, découle des leçons apprises lorsqu’est survenue la pandémie à Covid-19.  “L’expérience de la Covid-19 doit être capitalisée dans des centres comme CARE et, si demain une épidémie se présente, cela nous permettra de pouvoir répondre mieux et vite”, a dit M. Sall.

”Le CARE va travailler sur les épidémies en assurant qu’il y ait une certaine résilience dans la durée pour que nous puissions prévenir les épidémie, les prédire et apporter une réponse. Pour ce faire, nous allons former des étudiants sur la biologie que ce soit toutes les disciplines relatives aux épidémies, comment communiquer, détecter et soigner le malade”, a t-il informé.

Le lancement du Centre africain de résilience aux épidémies (CARE) marque aussi la célébration du centenaire de l’IPD créé sous le nom de l’Institut Pasteur en 1924.

NSS/SKS/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…