Dakar, 26 dec (APS) – Au moins 160 personnes ont été tuées dans des séries d’attaques attribuées à des groupes armés, dans l’État du Plateau, au centre du Nigéria, ont annoncé lundi soir les autorités locales, selon plusieurs médias.

‘’Plus de 300 personnes’’ ont été blessées et transférées dans les hôpitaux de Bokkos, de Jos et de Barkin Ladi, d’après les mêmes sources. Elles ajoutent que les ‘’attaques, bien coordonnées’’, ont commencé samedi, se sont poursuivies lundi, et ont ciblé ‘’pas moins de vingt villages’’.

Dimanche, le gouverneur de l’État du Plateau, Caleb Mutfwang, avait qualifié cette action armée de ‘’barbare, brutale et injustifiée’’.

‘’Des mesures proactives seront prises par le gouvernement pour freiner les attaques (…) contre des citoyens innocents’’, avait ajouté Gyang Bere, son porte-parole.

Le président nigérian, Bola Tinubu, a condamné ‘’fermement’’ sur le réseau social X, les attaques ‘’odieuses’’ et ‘’brutales’’ perpétrées dans l’État du Plateau.

‘’J’ai ordonné à nos agences de sécurité d’intervenir immédiatement, d’explorer la zone et d’appréhender les coupables de ces atrocités’’, a-t-il insisté.

ABB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…