Souda, 26 déc (APS) – Un pré -forum  s’est tenu,  mardi, à Souda, un village du département de Bignona (sud-ouest), dans le but d’identifier les besoins des jeunes et d’y apporter des solutions, a constaté l’APS.

Ce forum initié par l’association “karambenor” ( l’entre aide et la solidarité en joola)  de Souda entre dans le cadre de la préparation du Forum des Kanoulayes, prévu les 20 et 21 janvier prochains.

Ouonk, Koubalan et Niomoune sont les communes qui composent le terroir des Kalounayes, qui compte 48 villages.

Souda fait partie de la communauté rurale de Ouonck, dans l’arrondissement de Tenghory, dans le département de Bignona et la région de Ziguinchor.

“L’idée de ce pré-forum, c’est de faire venir les partenaires au développement pour les connecter avec les jeunes et les femmes afin de ressortir les opportunités d’emplois durables et les opportunités de création d’entreprises durables. Il entre dans le cadre de la préparation du forum des Kanoulayes qu’on doit organiser au mois de janvier (le 20 et le 21)”, a expliqué le président de l’association  “karambenor” de Souda, Ibrahima Thierno Sagna.

La manifestation a enregistré, entre autres, la présence du secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, Jean Pierre Senghor, du sous-préfet de Tenghory et des jeunes et femmes.

M. Sagna relève que la région de Ziguinchor dispose de “beaucoup d’opportunités d’emploi” pour les jeunes, lesquelles sont cependant “malheureusement inexploitées”.

“Nous avons de l’eau et de la terre. L’idée, c’est de faire ressortir toutes ces opportunités que nous avons dans la région et décliner les problèmes auxquels nous sommes confrontés tels que le manque d’infrastructures, notamment dans le domaine de l’agriculture et le manque d’unités post- récolte et d’unités de transformation pour les femmes”, a expliqué M. Sagna.

Il a rappelé que son association est une organisation de développement pour l’entrepreneuriat agricole en milieu rural et la protection de l’environnement.

“Créée en 2011, l’association Karambenor  veut fournir aux populations de la région de Ziguinchor des produits agricoles. Elle veut créer des emplois pour les jeunes et les femmes en préservant l’environnement et en luttant  contre l’émigration clandestine”, a dit Ibrahima Thierno Sagna.

“Cette  activité fait la promotion de l’emploi à travers les ressources dont regorge la région de Ziguinchor. Elle est organisée pour parler à la jeunesse de ces  opportunités d’emplois dans cette région”, a précisé le secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, Jean Pierre Senghor.

“Nous avons nos terres qui sont disponibles. Il faut que les jeunes se concentrent sur ce que nous avons” , a exhorté M. Senghor.

MNF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…