Nguekhokh (Mbour), 16 mai (APS) – Le capitaine Idrissa Ndiaye, chef de la brigade régionale d’hygiène de Thiès a lancé, mercredi, les opérations de saupoudrage à Medinatoul Mounawara, le site devant abriter la 54-ème édition de la prière de Salatoul Tasbih, prévue le 20 mai prochain, dans la commune de Nguékokh, a constaté l’APS.

“La particularité de cet événement, c’est que nous sommes dans un environnement où il y a des rampants et compte tenu de cela, nous allons intensifier la lutte contre (ces bestioles)“, a dit le capitaine Idrissa Ndiaye.

Selon le responsable du service d’hygiène, trois catégories d’activité seront menées sur le site devant accueillir les fidèles. ”La première, c’est une intervention technique pour effectuer la désinfection, lutter contre les maladies à transmission vectorielle”, a-t-il dit.

L’autre activité, a poursuivi M. Ndiaye, ”c’est la distribution de kits d’hygiène, pour permettre le respect des gestes élémentaires d’hygiène”“.

Arrive en troisième, ”une activité de communication au niveau du foyer religieux, pour que les conditions optimales d’hygiène soient réunies lors de ce grand événement”.

Le Salatoul Tasbih ou la prière de la quête du pardon a été initiée par feu El Hadji Ibrahima Sakho, un érudit religieux du département de Mbour. La première édition a eu lieu en 1970, en présence de Dabakh Malick Sy.

Après le rappel à Dieu de l’initiateur de cette journée de prière, El Hadji Ibrahima Sakho, en 1994, son fils aîné et khalife El Hadji Habib Sakho  a perpétué cette pratique.

La 54-ème édition est prévue le 20 mai 2024, à Nguékokh.

DOB/ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…