Dakar, 24 déc (APS) – La Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage (FSNS) veut développer la pratique du Water-Polo au Sénégal en détectant et suivant les talents, lors de tournois nationaux, a soutenu son directeur technique, Thierno Diouf.

Le Water-Polo est un sport collectif aquatique opposant deux formations de sept joueurs dont le gardien de but

‘’La Fédération envisage de développer des disciplines telles que le Water-Polo. Il a été testé auparavant en essayant de former des équipes, mais cela n’a pas réussi. Cette année, la fédération a modifié sa stratégie en se concentrant sur au moins trois ou quatre régions et en recrutant des instructeurs’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors de la première édition du tournoi national de Water-Polo pour les catégories des moins de dix-huit ans organisée, samedi, par la fédération, à la piscine du Camp militaire de Bel-Air.  Quatre équipes ont participé à la compétition : Rufisque, Banlieue natation club (BNC), Ngor et Saint-Louis.

L’équipe saint-louisienne a remporté cette première édition aux dépens de celle de Rufisque, 7 buts à 1.

Selon M. Diouf, cette stratégie permettra ‘’d’identifier plus facilement les talents. La formation continue avec ces jeunes talents serait beaucoup plus facile. En fin de compte, nous organisons un tournoi national’’.

En 2024, la fédération de natation prévoit d’inviter toutes les catégories à participer et d’utiliser ces tournois avec l’objectif de créer une équipe nationale du Sénégal en Water-Polo, selon M Diouf.

ALT / SK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…