Dakar, 4 nov (APS) – Le Capitaine Moussa Dadis Camara qui s’est évadé de la Maison centrale de Conakry, samedi, en compagnie d’autres détenus, a été arrêté et reconduit en prison, rapporte l’Agence guinéenne de presse (AGP), tandis que le procureur général demande l’ouverture d’enquêtes ”sur les faits d’évasion, de détention illégale d’armes de guerre, d’association de malfaiteurs et complicité”.

‘’Par la grâce de Dieu, le président Moussa Dadis Camara est sain et sauf malgré tout. A présent, il se trouve à la maison centrale de Conakry où il est arbitrairement détenu depuis le 27 septembre 2022’’, a déclaré l’avocat de Moussa Dadis Camara, Maître Antoine Pépé Lamah, dont les propos ont été rapportés par l’AGP.

Des tirs d’armes automatiques ont retenti samedi matin à Conakry, après qu’un groupe d’hommes lourdement armés a fait irruption à la Maison centrale pour extraire des accusés du procès du 28 septembre 2009, dont le capitaine Moussa Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro Camara et Blaise Goumou.

Moussa Dadis Camara est l’ancien chef de la junte, qui avait pris le pouvoir fin 2008 à la mort du président Lansana Conté. Claude Pivi était le ministre chargé de la sécurité présidentielle et Moussa Tiegboro Camara patron des services spéciaux. Ils sont tous les trois accusés dans le procès du massacre du stade de Conakry qui a fait plus de 150 morts, le 28 septembre 2009.

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Justice, Alphonse Charles Wright a annoncé que Moussa Thiegboro Camara a été ‘’repris’’ et emprisonné à la maison centrale.

L’Armée guinéenne a annoncé avoir mis la main sur des membres du commando qui a fait irruption à la Maison centrale de Conakry pour faire évader des détenus, dont le capitaine Moussa Dadis Camara, dénonçant une action visant à ‘’saboter les importantes réformes entreprises par le Colonel Mamadi Doumbouya dans le cadre de la refondation’’ de l’Etat.

”A l’heure actuelle, les Forces de défense et de sécurité ont mis la main sur certains d’entre eux et la traque des autres se poursuit’’, a assuré dans un communiqué le général de Division Ibrahima Sory Bangoura, chef d’Etat-major des armées guinéennes.

Le procureur général près la Cour d’appel de Conakry dit avoir donné des ‘’instructions’’ au parquet militaire de Conakry ‘’aux fins de procéder à des enquêtes sur les faits d’évasion, de détention illégale d’armes de guerre, d’association de malfaiteurs et complicité contre les nommés Capitaine Moussa Dadis Camara, Colonel Blaise Gomou, Colonel Claude Pivi et Colonel Moussa Thiegboro Camara et toutes autres personnes que l’enquête révélera’’.

”En application des dispositions des articles 40 et suivants du code de procédure pénale, je viens par la présente, vous instruire de saisir sans délai la Direction Centrale des Investigations Judiciaires de la Gendarmerie nationale pour des fins d’enquête contre les nommés Capitaine Moussa Dadis Camara, Colonel Blaise Gomou, Colonel Claude Pivi, Colonel Moussa Thiegboro Camara et toutes autres personnes que l’enquête révélera sur les faits d’évasion, de détention illégale d’armes de guerre, d’association de malfaiteurs et complicité’’, écrit le Procureur général.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Élevage : le chef de l’État fait plusieurs recommandations au gouvernement

Dakar, 22 mai (APS) – Le président de la République a fait une série de recommandations au…