Dakar, 23 mai (APS) – Le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moussa Bocar Thiam, a insisté, mardi, sur la mise en œuvre de réformes structurées pour adapter l’activité postale au nouveau contexte numérique.

“(…) Il s’agit donc, aujourd’hui, de mettre en œuvre des réformes structurées pour s’adapter au nouveau contexte (numérique) et pour réinventer, voire discuter l’activité postale”, a-t-il dit.

M. Thiam présidait la conférence annuelle des régulateurs postaux africains, axée sur le thème “La régulation à l’ère du numérique, au service d’un secteur postal durable”.

Cette rencontre enregistre la participation de 35 pays d’Afrique, pour une série d’activités étalées sur une semaine.

 

“L’introduction du numérique a favorisé une diversification des produits, des services et des innovations dans l’offre qui relègue certains services postaux et certains produits à l’obsolescence, mais ce bouleversement technologique ouvre plutôt des nouvelles perspectives”, a-t-il notamment ajouté.

Selon Moussa Bocar Thiam, chaque jour, de nouvelles technologies apparaissent avec des nouveaux concurrents investissant le marché de la poste et armés de nouveaux modèles commerciaux pouvant mettre en péril le cœur des métiers de cette dernière.

Avec la croissance des activités liées au commerce électronique, la pression sur le prix s’accentue dans la logistique, en parallèle, le volume de lettres diminue et les services au guichet sont de moins en moins sollicités, a-t-il laissé entendre.

AMN/OID/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE / Darou Mouhty : le Khalife salue les dispositions prises par Senelec pour un bon déroulement du Magal

Louga, 27 fév (APS)– Le khalife de Darou Mouhty (nord), par la voix de son porte-parole Se…