Dakar, 6 juin (APS) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Moussa Baldé, a assuré, mardi, à Dakar, que les universités sénégalaises resteront résilientes en dépit des nombreux dégâts qu’elles ont subis lors des récentes manifestations consécutives à la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko.

‘’L’université sera résiliente, l’université va continuer parce qu’on ne peut pas imaginer le Sénégal sans ses universités. J’ai instruit tous les recteurs de s’employer à faire de telle sorte que les cours puissent reprendre le plus rapidement possible’’, a déclaré Moussa Baldé.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et l’Innovation s’exprimait à l’issue d’une visite effectuée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), en compagnie de son recteur Ahmadou Aly Mbaye et du directeur du Centre des œuvres université de Dakar (COUD), Maguette Sène.

Au cours de cette visite, le ministre s’est rendu dans les facultés des Sciences juridiques et politiques, de Médecine, des Sciences économiques et de Gestion, ainsi qu’au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI). Ce déplacement l’a aussi conduit au COUD, dont le parc automobile, des chapiteaux, des bureaux, des archives et des amphithéâtres ont été réduits en cendres lors des manifestations suite à la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko dans l’affaire ”Sweet Beauté” qui l’oppose à l’ex-masseuse Adji Sarr.

‘’Nous avons constaté avec désolation l’image de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (…) Il y a aussi des destructions à l’université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ, sud) mais Dieu merci, les autres universités du Sénégal telles que  l’université Gaston Berger de Saint-Louis (nord) ont été relativement préservées en termes de destruction’’, a-t-il relevé.

Moussa Baldé estime que les dégâts notés sont ‘’l’œuvre d’une entreprise qui était venue avec comme objectif de mettre l’université sénégalaise à genoux, notamment de bloquer l’UCAD, qui est un symbole pour le Sénégal et pour l’Afrique’’.

Il a annoncé l’ouverture d’une enquête pour identifier les auteurs des nombreux dégâts enregistrés à l’université, après les violences notées à Dakar à la suite de la condamnation du leader du Pastef Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme pour ”corruption de la jeunesse”.

‘’Quand un étudiant saccage la direction du COUD, les bus qui transportaient le personnel, le bureau des professeurs et les amphithéâtres, cela veut dire que celui-là a décidé que ses études sont terminées. Ça aussi, il faut que ça soit clair et pour cela, des enquêtes seront faites et on verra quelle suite donner à cette situation’’, a-t-il-averti.

ABD/ASG/ADL/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Les qualités d’un sportif de haut niveau au menu d’une conférence à Saint-Louis

Saint-Louis, 19 avr (APS) – Les qualités requises chez un sportif de haut niveau, ont été …