Moudéry, 16 mai (APS) – Le district sanitaire de Bakel (est) a lancé, mercredi, la semaine de la santé de la mère et de l’enfant, dans le but de renforcer la participation communautaire à l’effort de santé.

“Le but de la semaine de la santé de la mère et de l’enfant, c’est surtout de renforcer la participation communautaire à l’effort de santé et contribuer aussi à la réduction de la mortalité maternelle et infantile”, a expliqué Docteur Goumbou LÖ, médecin-chef du district sanitaire de Bakel.

“Les 1000 premiers jours de la vie : de la conception à 2 ans, une fenêtre d’opportunités à saisir” est thème de cette semaine, célébrée du 11 au 17 mai.

Trois sites, dont Gabou, Koughany et Moudéry, ont été choisis pour abriter les activités de dépistage du cancer du col de l’utérus, de supplémentation en vitamine A et de dons de sang.

“Durant la grossesse, a rappelé le Dr Lô, il y a différentes interventions, comme les consultations prénatales (CPN), les supplémentations en fer, les traitements préventifs intermittents communautaires, les visites à domicile pour vraiment sensibiliser les femmes à respecter les rendez-vous.”

Il indique que ”pour le nouveau-né, il y a la vaccination jusqu’à l’âge de deux ans, les supplémentations en vitamine A, et le déparasitage, qui commence à partir de six mois”.

La représentante du directeur de la santé de la mère et de l’enfant, Dieynaba Sy, a invité les populations ”à beaucoup plus fréquenter les structures sanitaires pour pouvoir bénéficier des offres et tenir des dialogues communautaires”.

“Il y a des cas qui peuvent être pris en charge précocement, vu les retards par rapport à l’acheminement, à la prise de décision. (…) C’est bien [de faire] la sensibilisation des +bajenu gox+ [marraines de quartier], pour que les gens puissent acheminer à temps les malades à l’hôpital pour que les femmes puissent respecter leurs consultations prénatales et postnatales et qu’elles puissent faire leurs accouchements au niveau des structures sanitaires et bénéficier de tout le paquet de services de santé qui va avec”, a-t-elle estimé.

Ce  lancement a été présidé par l’adjoint au sous-préfet de Moudéry et a vu la participation de la représentante du directeur de la santé de la mère et de l’enfant, du maire de Moudéry, de ”bajenu gox” et d’acteurs communautaires.

AND/SKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASSINISSEMENT-APPEL / Ousmane Sonko : ”La journée nationale de Set-setal est une démonstration de notre cohésion nationale”

Dakar, 30 mai (APS) – La journée nationale de “Set-setal”, prévue samedi…