Coubanao (Ziguinchor), 16 mai (APS) – Le village de Coubanao, dans le département de Bignona, a abrité, mercredi, diverses activités organisées dans le cadre du projet ” Pratiquer le sport de mon choix dans ma localité’’, pour permettre de vulgariser la pratique de certaines disciplines sportives auprès des jeunes en perspective des Jeux olympiques de la jeunesse ‘’Dakar 2026’’.

Ce projet offert à la jeunesse de Kalounayes “est une manière pour le CNOSS [Comité national olympique et sportif sénégalais], de connecter les jeunes des localités les plus reculées du pays aux prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2026”, explique l’instance qui représente le Sénégal au Comité international olympique (CIO).

Cinq cents jeunes sont venus des établissements scolaires de l’élémentaire et du moyen secondaire de Coubanao et de ses environs pour participer à des activités sportives.

”Nous avons mis en place ce projet parce que simplement nous avons remarqué que les jeunes à l’intérieur du Sénégal ne connaissent pas certains sports. Ils peuvent les voir à la télévision, mais ils ne les ont jamais pratiqués ”, a expliqué  Seydina Oumar Diagne, secrétaire général du CNOSS.

Une dizaine de disciplines sportives était au menu de cette activité, dont la lutte, l’athlétisme, le tennis de table, le karaté, le taekwondo, le hand-ball.

Présidée par l’adjoint au sous-préfet de Tenghory en présence de présidents de ligue et de mouvements sportifs, cette activité s’est déroulée à l’école I de Coubanao. Elle s’inscrit entre dans le cadre de la promotion et de la préparation des Jeux olympiques Dakar 2026.

”Nous avons pensé que nous devions nous rendre dans toutes les localités du pays les plus reculées afin que tout le monde comprenne ce que constitue les Jeux olympiques de la jeunesse, et que tout le monde sache que ces joutes sportives, c’est pour l’ensemble de la jeunesse sénégalaise et de l’Afrique”, a déclaré le secrétaire général du CNOSS.

Il a expliqué que c’est la raison pour laquelle les initiateurs se sont déplacés pour faire découvrir certains sports à ces jeunes. Il signale que le matériel sportif utilisé pour les besoins de cette activité sera laissé sur place.

Des techniciens des différentes disciplines sportives ciblées ont été dépêchés par leurs fédérations respectives pour faire le suivi, afin que les jeunes puissent continuer à pratiquer les activités physiques retenues, a-t-il ajouté.

L’objectif pour le CNOSS consiste à découvrir ”de jeunes talents qui, peut-être, feront partie des équipes nationales qui vont participer aux Jeux olympiques de Dakar 2026”.

”Nous avons démarré le projet depuis décembre 2023 avec la cérémonie de lancement à Pambal, dans la région de Thiès, suivie il y a à peu près un mois d’une activité à Podor et Coubanao aujourd’hui, la troisième étape”, a indiqué Seydina Oumar Diagne.

Dans toutes ces localités, dit-il, ”l’activité va continuer puisque les techniciens vont poursuivre le travail’’. Il indique que le CNOSS travaille ‘’en étroite collaboration avec toutes les fédérations du Sénégal’’.

Selon lui, ‘’chaque trois mois, les fédérations elles-mêmes reviendront ici en relation avec les techniciens pour continuer toutes les activités’’ entamées.

Le CNOSS a mis à profit ce déplacement pour magnifier l’œuvre de Kéba Lamine Sonko, un ancien athlète, perchiste champion de l’Afrique occidentale française (AOF) et qui fait partie des premiers athlètes olympiques du Sénégal. Le CNOSS veut ainsi ”montrer en exemple l’homme qui a fait retentir l’hymne national et hissé très haut le drapeau national partout dans le monde”.

”Nous voulons que ces jeunes prennent exemple sur lui”, a souligné Seydina Oumar Diagne.

IM/MNF/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…