Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), a été présenté dimanche au khalife général de cette cité religieuse, Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass, où il devrait permettre l’installation de 2000 cantines, a constaté l’APS.

Cette initiative entre dans le cadre d’un partenariat entre le président du mouvement ‘’Agir ensemble pour le progrès socio-économique de Kaolack’’, Moustapha Faye, et la multinationale allemande, Bender.

 ‘’A travers ce projet, nous voulons moderniser les sites de commerce de Kaolack, plus particulièrement Médina Baye, et insérer les jeunes dans le tissu économique. Ce programme va aussi générer beaucoup de revenus’’, a expliqué Moustapha Faye.

Il a indiqué que les partenaires allemands envisagent également d’installer une usine de fabrication de cantines, pour permettre à la menuiserie locale de s’intégrer dans le projet qui sera géré par l’Association ‘’Ansarou Dine’’ et de travailler à sa réussite.

‘’L’importance des emplois à créer va dépendre de la flexibilité des gens. S’il y a de la commande, beaucoup d’emplois seront créés. Deux mille cantines dans une première phase avec un objectif d’aller vers la création de cinq mille cantines, vous imaginez bien que ça va créer des emplois’’, a estimé M. Faye.

 Le choix de Médina Baye pour la première phase de ce programme s’explique par son envergure au niveau mondial, qui fait d’elle une zone touristique, un lieu d’attraction, a expliqué Moustapha Faye.

 ‘’Et ça me fait mal de voir les étrangers venir dans ma région natale et de voir un cadre de vie dégradé. C’est agaçant et je ne peux plus supporter une telle situation. Notre ambition étant de faire de Médina Baye un site touristique, il faut travailler à sa modernisation pour qu’il y ait beaucoup plus d’attraction’’, a indiqué M. Faye.

Il a souligné que son mouvement était disposé à ‘’aider le maire de la commune de Kaolack à moderniser les marchés, surtout que cette ville a besoin d’extension’’.

‘’Nous voulons mettre en place des cantines conformes aux normes internationales, pour permettre aux populations locales d’avoir un cadre de vie agréable’’, a-t-il déclaré. Il précise que la fabrication des 2000 cantines va durer près de trois mois.

Le khalife général de Médina Baye a prié pour une ‘’réussite totale’’ de ce projet. Il dit avoir toujours fait confiance aux Allemands et toujours cru que ces derniers viendraient un jour en Afrique avec leurs moyens pour apporter leur soutien.

‘’Nous voulons vraiment sortir de la situation actuelle, nous voulons aller vers le développement, manger à notre faim, nous habiller, et seul le travail peut nous permettre d’y arriver’’, a lancé le guide religieux.

‘’C’est pourquoi ne pouvons que remercier les partenaires allemands et les accompagner, tout en espérant que les populations de Kaolack et du Sénégal tout entier prendront conscience de l’importance de cette initiative portée par un fils de Kaolack qui, connaissant la situation de sa ville natale, a voulu apporter sa contribution au développement de son terroir’’, a-t-il poursuivi.

Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass souligne que le président du mouvement ‘’Agir ensemble pour le progrès socio-économique de Kaolack’’ œuvre ‘’inlassablement’’ pour l’émergence de la capitale du Saloum. Selon lui, ‘’sans faire de la politique’’, il ‘’travaille pour l’intérêt des Kaolackois’’.

‘’Je reste convaincu que seuls les Sénégalais peuvent développer le Sénégal, surtout dans un pays où la majorité de la population est composée de jeunes. En plus de cela, nous disposons des terres, de l’eau, du soleil et de la chaleur, toutes choses qui permettent à un homme de se développer’’, a-t-il ajouté.

ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…