Mbacké, 2 mai (APS) – Le nouveau prefet de Mbacké (centre), Khadim Hann, s’est engagé à œuvrer “sans relâche” à la satisafaction de l’intérêt général des populations du département, promettant de rassembler toutes les ressources humaines et matérielles disponibles pour remplir pleinement sa mission.

‘’ (…) Ayant bien pesé et analysé l’importance des missions que le président de la République m’a confié, je réaffirme encore une fois ma volonté et mon engagement indéfectibles à œuvrer sans relâche à la satisfaction de l’intérêt général et des besoins des populations. Je compte rassembler toutes les ressources humaines et matérielles disponibles au niveau du département afin de remplir pleinement les missions’’, a-t-il assuré

Le chef de l’exécutif départemental s’exprimait ce week-end lors de son intallation officielle par le gouverneur de la région de Diourbel, Ibrahima Fall.

Breveté de l’École nationale d’administrative (ENA), l’administrateur civil Khadim Hann compte mobiliser tous les acteurs concernés, pour sa mission cette mission à la tête du département de Mbacké.

‘’C’est pourquoi, dans le cadre de l’exercice des missions qui me sont assignés, je compte mobiliser tous les services de l’État mais également surtout m’appuyer sur toutes les catégories d’acteurs de la vie socio-économique de ce beau département pour assurer au mieux possible une inclusion des populations dans la gestion de leurs affaires’’, a-t-il encore promis.

Selon lui, “il est avéré et incontestable que l’exercice des fonctions d’autorité administrative dépositaire des prérogatives de puissance publique et chargé d’incarner l’autorité de l’État dans sa circonscription, constitue un véritable sacerdoce”. Il a ajouté également que “la fonction de représentant de l’État auprès des populations est passionnante et exaltante”.

Elle nécessite aussi un dialogue constructif et sincère avec l’ensemble des ressources humaines et forces vives de la circonscription surtout en ces temps modernes ou les rapports entre l’administration et ses usagers reposent sur de nouveaux paradigmes, a indiqué M. Hann.

La nouvelle autorité administrative est plus que jamais consciente que le département de Mbacké est considéré comme l’un des plus stratégiques du Sénégal de par son agglomération.

‘’Par son histoire, sa position géographique, son poids démographique, son bouillonnement économique et sa dimension culturelle et cultuelle, le département de Mbacké, cœur du Baol est unanimement reconnu comme l’une des circonscriptions les plus stratégiques de ce pays.  Il constitue un département qui regorge d’énormes potentialités et où se côtoient les pouvoirs temporel et spirituel consacrant ainsi son originalité et sa spécificité’’, a-t-il avancé.

Amadoune Diop promu nouveau préfet de Gossas, a souligné qu’il quitte le département de Mbacké après 22 mois avec le sentiment du devoir accompli. Il a reçu ainsi de nombreux cadeaux à la fin de la cérémonie à laquelle ont pris part les sous-préfets des arrondissements de Ndame, Kael et Taif, des dignitaires religieux, entre autres personnalités.

CGD/ASB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION / Bakel : quinze personnes, dont des agents de l’Etat, formées en informatique

Bakel, 21 avr (APS) – Quinze personnes, dont des agents de l’Etat et des étudiants, …