Mbacké, 13 juin (APS) – Le directeur des travaux de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES), Abdou Diouf, s’est dit satisfait mardi de l’état d’exécution des travaux de réalisation du projet de transfert d’eau douce de Sadio vers Mbacké (centre).

‘’Nous avions voulu que les travaux soient accélérés mais compte tenu des contraintes liées à la fourniture des équipements, nous avons connu quelques retards. Mais, globalement, en ce qui concerne le génie civil, les travaux sont terminés. Donc, c’est une satisfaction à notre niveau. Et les équipements sont intégralement commandés”, a-t-il dit à des journalistes en marge d’une visite de chantier, notamment sur le site de Mbacké 2, où un château d’eau d’une capacité de 2000m3 est en cours de réalisation.

Il a ajouté : ”Plus que 80 pour cent des équipements sont sur place, sauf qu’il y en a certains qui ne sont pas encore arrivés. Et vous savez le fonctionnement des installations, c’est un tout. On ne peut pas utiliser une partie et ne peut pas pouvoir utiliser l’autre et fonctionner correctement’’.

‘’Nous avons réalisé quatre forages à Sadio qui ont une production d’à peu près de 800m3/ heure. Parce qu’en fait, c’est un projet de transfert, on utilise le champ captant qui est derrière Sadio pour collecter de l’eau douce et la transférer vers Mbacké. Nous avons aussi réalisé une station de pompage à Sadio qui permettra d’acheminer les volumes collectés au niveau des forages à Mbacké. Nous avons aussi réalisé ce château d’eau de 2000m3 qui est terminé. On est en train de faire les tests d’étanchéité et nous comptons le terminer dès que les volumes d’eau douce vont arriver’’, a-t-il ajouté. Il espère que l’ensemble des travaux de ce projet vont se terminer d’ici la fin de l’année 2023 en vue d’une mise en service.

D’importants ouvrages sont réalisés dans le cadre de ce projet dont le but final est de permettre aux populations de Mbacké de pouvoir disposer d’une eau de qualité en vue de mieux apporter une solution à la problématique de la qualité de l’eau.

‘’On est arrivé à un niveau de réalisation d’un programme que l’État du Sénégal a mis en œuvre pour améliorer la qualité et aussi la disponibilité de l’eau au niveau de Mbacké à partir d’une source d’eau douce au niveau de Sadio. Ça a démarré il y a presque un an et nous avions fait des études pour essayer d’estimer des volumes nécessaires pour faire des ouvrages nouveaux qui permettront d’améliorer la qualité de l’eau au niveau de Mbacké’’, a-t-il notamment indiqué.

Le coût de la réalisation des différents ouvrages de ce système de transfert d’eau douce est de 20 milliards de francs CFA. Le financement est assuré sur fonds propres par l’État du Sénégal et la SONES.

CGD/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTATS / Coupe du Sénégal : Jeanne d’Arc, Dial Diop, Férus Foot et Mbour PC en quarts de finale

    Dakar, 23 mai (APS) – Jeanne d’Arc de Dakar, Dial Diop, Férus Fo…