Mbacké, 3 août (APS) – Le chef de service départemental de l’Action éducative et de protection sociale en milieu ouvert (AEMO), Momar Ouattara, a plaidé, jeudi, pour la construction d’un centre d’accueil pour prendre en charge des enfants en situation difficile dans le département de Mbacké.

” L’absence d’une structure d’accueil spécialisée dans la prise en charge des enfants en situation difficile dans le département de Mbacké est un problème majeur. Donc j’en profite pour faire un plaidoyer à l’endroit de toutes les autorités, pour vraiment mettre en place une structure de qualité, un centre d’accueil pour ces enfants qui sont dans le besoin”, a-t-il dit.

Le chef de service départemental de l’AEMO s’exprimait lors d’une réunion d’évaluation de la Commission de prise en charge des enfants (CDPE) en situation difficile durant le grand Magal de Touba de l’édition 2022.

A ce propos, il a renseigné que lors de l’édition 2022 du grand Magal, “646 enfants égarés ont été recensés, dont 438 garçons et 208 filles”. Selon lui, ”devant l’impossibilité parfois de trouver dans les meilleurs délais les civilement responsables, [ces enfants] restent au-delà du Magal, entre les mains du CDPE”, le Comité départemental pour la protection de l’enfant.

Fort de ce constat, M. Ouattara a promis de ”soumettre ce projet de construction d’un centre d’accueil pour enfants au khalife génal des mourides, afin de résoudre définitivement ce problème.”

CGD/MK/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / La baisse des prix des denrées en exergue

Dakar, 14 juin (APS) – Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS traitent princ…