Matam, 27 avr (APS) – L’adjoint du gouverneur de la région de Matam, en charge des Affaires administratives, Modou Thiam a rappelé, mercredi, l’importance de la lecture pour le développement de l’enfant, insistant sur l’impératif de replacer la lecture au cœur des curricula.

”Nous avons profité de cette occasion pour attirer l’attention des éducateurs sur l’importance de la lecture dans le développement des enfants. Nous pensons qu’il y a vraiment un impératif de replacer la lecture au cœur des curricula de manière générale”, a-t-il dit.

Présidant la cérémonie marquant la célébration de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, au centre culturel régional, l’adjoint du gouverneur de Matam a souligné la nécessité d’user de tous les moyens possibles afin de faire aimer la lecture aux enfants. ”C’est un excellent moyen de leur permettre d’avoir un très bon niveau en français, mais aussi de s’ouvrir au monde de manière générale”, a fait valoir M. Thiam

”C’est une journée importante qui permet de mobiliser, non seulement tous les acteurs du livre, mais aussi de rappeler l’importance de la lecture”, a-t-il signalé non sans saluer l’engagement de l’écrivain, Mama Moussa Diaw, un médecin qui à travers son essai +le châtiment+ évoque certains problèmes auxquels notre société est confrontés, notamment la mendicité et les violences faites aux enfants”, a laissé entendre Modou Thiam.

AT/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi

Dakar, 19 avr (APS) – La maison d’édition Harmattan Sénégal abrite, samedi à 1…