Matam, 17 juin (APS) – L’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Matam, Mor Guèye a rappelé, samedi l’importance des épreuves physiques, qui selon lui ”préparent les élèves à devenir de futurs athlètes, footballeurs et grands talents du sport”.

”Les épreuves physiques sont très importantes au niveau des enseignements-apprentissages, parce qu’elles préparent les élèves à devenir de futurs athlètes, footballeurs et grands talents du sport. C’est une bonne chose de promouvoir le sport au niveau de l’école”, a-t-il dit.

Mor Guèye s’exprimait lors du démarrage des épreuves physiques du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), au stade régional de Matam.

Il a précise que c’est pour cela qu’un comité régional pour le développement du sport a été mis en place au niveau du département et de l’académie de Matam.

Il a rappelé que les phases régionales et départementales du sport scolaire ont pris fin récemment à Matam. Il a rappelé que le sport ”est devenu un intrant de qualité au niveau du ministère de l’Education nationale”. L’école, a-t-il déclaré, est aussi un lieu où on peut détecter des talents parmi les enfants.

Il s’est aussi prononcé sur les perturbations notées dans les autres régions du pays, du fait des manifestations survenues après le prononcé du verdict Sonko-Adji Sarr.

”Au niveau de Matam, nous ne sentons pas les évènements en question, parce qu’il n’y a pas eu de perturbations au niveau des enseignements-apprentissages, encore moins sur les infrastructures”, s’est-il félicité.

Il a rappelé que 3156 candidats du département, en grande majorité des filles, vont subir cette année les épreuves du BFEM, à partir du 12 juillet.

AT/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE / Les populations de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor sensibilisées sur les modes alternatifs de règlement des conflits

Ziguinchor, 21 avr (APS) – Le cabinet Grant Thornton a initié une campagne de sensib…