Matam, 21 août (APS) – Le président des riziculteurs de la région de Matam, Mamoudou Kane, a listé lundi les difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs de riz de la zone, notamment le retard sur le remboursement des dettes, l’absence d’engrais et de matériels agricoles.

”Nous avons tardé à démarrer la campagne, ce qui constitue un problème majeur dû au retard sur le remboursement des dettes. Il va falloir payer les crédits pour pouvoir en bénéficier. Seule l’Union de Kobilo a procédé à plus de 90% de remboursement”, a-t-il expliqué.

M. Kane qui s’exprimait au cours d’un entretien avec l’APS a déclaré que l’engrais est toujours attendu par les producteurs de la région. Il a signalé que des producteurs qui ont déjà commencé à repiquer ont besoin de l’engrais – surtout l’urée – ”qui est attendu avec impatience par les riziculteurs”.

”Nous sommes également confrontés au problème lié au matériel agricole tels que les tracteurs et les motopompes qui ne sont toujours pas en place, même si la distribution a déjà été faite. La part de Matam dans ce matériel aussi est insuffisant”, a relevé M. Kane.

Il a estimé que sur un besoin de 250 moto-pompes, seule une trentaine a été accordée à la région et une dizaine de tracteurs sur les 50 demandés.

AT/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…