Matam, 24 juil (APS) – Une vingtaine de correspondants de presse et animateurs des radios communautaires de la région de Matam (nord-est) ont bénéficié pendant deux jours d’une session de renforcement de capacités sur l’exploitation des ressources naturelles.

Cette formation a été initiée par l’ONG Citoyens actifs pour une justice sociale (CAJUST) en partenariat avec l’Union des radios associatives et communautaires (URAC).

”L’objectif était d’outiller les journalistes et animateurs des radios communautaires à mener le plaidoyer au niveau des communautés locales et être des relais”, a expliqué Thierno Baldé, chargé de projet à CAJUST.

M. Baldé intervenait au terme des deux jours de formation au profit des correspondants régionaux et animateurs des radios communautaires de Matam.

Les bénéficiaires ont eu droit à des communications sur le cadre juridique et environnemental du secteur minier ainsi que sur le contenu local. Ces communications ont été présentées par  le journaliste Boubacar Tamba et le juriste et expert en justice environnementale, Mamadou Lamine Diagne.

La Société minière de la vallée (SOMIVA) exploite depuis quelques années un gisement de phosphates à Ndendory, dans le département de Matam.

AT/ASG/MD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-IRAN-DEUIL / Décès de Raïssi : de nombreuses personnalités signent le livre de condoléances à Dakar

Dakar, 22 mai (APS) – De nombreuses personnalités sénégalaises se sont rendues mercr…