Matam, 22 fév (APS) – Le service forestier régional de Matam (nord) a réalisé un maillage des arrondissements, des communes importantes et des départements de cette région, à travers des brigades et des triages pour intervenir à tout moment et lutter contre d’éventuels feux de brousse, a indiqué, mercredi, l’inspecteur régional des eaux et forêts (IREF), le commandant Daouda Ndiogou.

”Il faut comprendre que le service forestier régional est très déconcentré avec des agents dans chaque arrondissement (…)”, a-t-il déclaré.

Les arrondissements sont dotés de brigades, tandis que des triages sont implantés ”dans des communes importantes comme Nguidjilone (…)”, a-t-il dit.

S’exprimant au cours d’un entretien avec l’APS, il a signalé que des agents du service forestier régional sont déployés dans les coins les plus reculés de la région.

Il a précisé que le triage forestier représente l’unité administrative de police des forêts du territoire des communes, alors que les brigades participent à la surveillance des bois et des forêts pour lutter contre les incendies.

Les triages ont aussi un rôle de prévention, de sensibilisation et d’information, a-t-il ajouté.

”Nous avons un bon maillage régional. Dans certaines zones, vous ne trouvez que des agents des eaux et forêts. C’est le cas à Thionokh, à Younouféré ou encore à Louguéré Thioly”, a-t-il relevé.

Ce maillage selon lui permet au service d’intervenir rapidement et de pouvoir réagir, tout en encadrant les populations et en les sensibilisant sur les causes et conséquences des feux de brousse.

Pour éviter qu’il y ait feux de brousse, dit-il, il faut ”mettre en exergue la prévention en informant les populations sur les dangers de ce fléau”.

AT/SKS/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNANCE / Mise en place d’un observatoire national de la démocratie participative

Dakar, 23 avril (APS) – L’ONG Enda Ecopop et le projet USAID d’appui à la gestion de…