Matam, 11 mai (APS) – Le projet Power to Youth déroulé dans la région de Matam depuis 2021 compte mener des auditions citoyennes dans les plusieurs communes de la région pour amplifier la voix des jeunes ”afin qu’ils soient davantage représentés au sein des instances de décision”, ont expliqué ses initiateurs.

”Cette année, nous allons mener des auditions citoyens dans différentes communes de la région, notamment à Ourossogui pour amplifier la voix des jeunes, tout en faisant le plaidoyer pour qu’ils soient représentés dans les instances de décision”, a indiqué le président du Réseau des pairs éducateurs de la région de Matam, Abdoulaye Diaw.

Il intervenait au cours d’une réunion de coordination marquant le démarrage des activités du projet Power to Youth dans la région.

D’après Diaw, par ailleurs président du Conseil communal de la jeunesse de Matam, cette activité aura également comme objectif de voir comment les collectivités ”vont contribuer à la réduction des pratiques néfastes”.

Il a fait savoir que 40 jeunes leaders vont participer à cette activité qui s’est déroulée l’année dernière à Matam et Kanel.

Parmi les initiative entreprises dans le cadre du projet figurent des activités liées à la santé de la reproduction des adultes et des jeunes (SRAJ), la tenue de dialogues intergénérationnels et des émissions de radio destinées à sensibiliser les jeunes sur les pratiques néfastes telles que l’excision, les maladies génitales, les grosses et mariages précoces.

AT/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-JUSTICE / Les actions de la CPI ne visent pas que les Etats vulnérables (Procureur adjoint)

Diamniadio, 28 mai (APS) – Les mandats d’arrêts internationaux émis par la Cour péna…