Matam, 19 mars (APS) – Des responsables politiques locaux de la région de Matam tablent sur des visites de proximité et des caravanes pour aller à la rencontre des électeurs afin de les convaincre de voter pour leur candidat lors du scrutin de la présidentielle du 24 mars.

A Ourossogui, les deux entités politiques les plus représentées, notamment la coalition Diomaye Président et Benno Bokk Yakaar (BBY) misent sur ces deux stratégies pour inciter les militants à voter pour leur candidat.

Depuis le démarrage de la campagne électorale, il y a une dizaine de jours, les militants de la coalition Diomaye Président sillonnent la ville pour placarder des affiches et distribuer des modèles du bulletin de vote de leur candidat, Bassirou Diomaye Faye.

”Nous avons aussi organisé des caravanes dont une dès le début de la campagne. D’autres également ont été déroulées la nuit à cause du ramadan et de la forte chaleur constatée dans la journée”, explique Ibrahima Bâ, coordonnateur communal de la coalition Diomaye Président.

Les militants du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) qui sont concentrés dans quelques villages de la commune de Nabadji Civol, ont opté eux pour des visites de proximité.

Selon Babacar Sarr, coordonnateur départemental du PUR, les militants ont choisi de se rendre à Ourossogui pour ”rencontrer le maximum d’électeurs”.

”Nous, nous sommes dans la ville de Ourossogui où la population est très variée avec des commerçants et beaucoup d’autres acteurs de l’économie à qui on peut présenter le programme de notre candidat”, a expliqué le jeune Sarr, originaire du village de Thiarène.

Avec cette activité tenue à Ourossogui, une ville carrefour, le PUR a enregistré de nouveaux adhérents qui ont même intégré le parti. Il pense que ces adhésions sont motivées par le programme de leur candidat, Aliou Mamadou Dia. Ils ont présenté ce programme lors de visites à domicile et distribué des spécimens de son bulletin de vote, dans les rues et autres endroits publics de la principale de la région de Matam.

Cette même ville vit aussi au rythme de caravanes de la coalition ‘’Benno Bokk Yaakaar’’ (BBY), sous la houlette du maire Moussa Bocar Thiam, depuis le passage de son candidat, Amadou Bâ.

Tous les jours, après la rupture du jeûne, l’une d’elle sillonne la ville dans le but d’inviter les électeurs à voter pour l’ancien Premier ministre.

Dans la commune des Agnam, des visites à domicile nocturnes sont menées dans les villages du Dandé Mayo appartenant à cette municipalité.

Conduites par le député Farba Ngom, qui a mis en place un comité électoral dimanche au cours d’une assemblée générale, des caravanes sillonnent depuis des localités de cette commune du département de Matam.

Depuis le début de la campagne électorale, seuls sept des dix-neuf candidats en lice ont foulé le sol de la région.

AT/SBS/ASB/ASG/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi

Dakar, 19 avr (APS) – La maison d’édition Harmattan Sénégal abrite, samedi à 1…