Ndiassane, 23 fév (APS) – La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémesse Ngom Ndiaye, a procédé, jeudi, à la pose de la première pierre d’un centre de santé à Ndiassane, dans le département de Tivaouane (ouest), pour un coût d’un milliard 867millions de francs CFA.

Ce centre de santé “va porter le nom de Cheikh Al Bounama Kounta, père du fondateur de Ndiassane Cheikh Bouh Mouhamed Kounta”, a dit la ministre en charge de la Santé.

Il va compter 45 lits et sera doté d’un bloc administratif, d’une maternité, d’une polyclinique, d’une radiologie, d’un laboratoire, d’une pharmacie, d’un service d’hospitalisation.

Il comportera aussi un incinérateur, un service de maintenance, un service d’urgence, ainsi que des studios.

De même, il est prévu qu’il soit doté d’une buanderie, d’un service de néonatalogie, d’un service de maintenance, d’un groupe électrogène, d’un suppresseur intégré et d’une morgue, a indiqué Saliou Faye Daff, conseiller en communication de la ministre de la Santé et de l’Action sociale, après la pose de la première pierre.

Marie Khémesse Ngom Ndiaye s’est dite fière de constater que le système de santé du Sénégal est ”bien sur les rails”.

Selon la ministre, “beaucoup de pays tentent de suivre” les pas du Sénégal en termes de réalisations, mais aussi de système sanitaire. L’organisation de celui-ci va de la case de santé au centre de santé, en passant par le poste de santé, a-t-elle indiqué.

Marie Khémesse Ngom Ndiaye, parlant des perspectives, promet “une densification totale” de la carte sanitaire du Sénégal.

La conduite d’une grande enquête devant être conduite de concert avec les médias, pour évaluer le niveau de prévalence des maladies non transmissibles comme le diabète, les problèmes de reins, s’inscrit dans ce cadre, a-t-elle indiqué.

Le maire de la commune de Cherif Lô, Ousmane Sarr, s’est dit très honoré en tant que disciple de la famille religieuse de Ndiassane, d’assister à la pose de la première pierre du centre de santé Cheikh Al Bounama Kounta.

“L’ouvrage va bien soulager toutes les populations environnantes et son entretien sera l’affaire de toute une communauté”, s’est-il réjoui.

Khalifa Ababacar Kounta, porte-parole du khalife général des khadres, Cheikh Bouh Sidy Makhtar Kounta, a aussi remercié la ministre de la Santé et de l’Action sociale, au nom de cette famille religieuse, tout en demandant aux membres du foyer Al Kountiyou de prier pour que règne la quiétude au Sénégal.

MKB/ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…