Matam, 15 mars (APS) – Le candidat à la présidentielle El Hadji Mamadou Diao de la coalition “Diao Président” compte mettre l’humain au cœur des politiques publiques, avec l’ambition de mettre fin aux “incohérences” entre le potentiel de certaines régions comme Matam (nord) et le vécu réel des populations.

“L’humain doit être mis au cœur des préoccupations dans les approches en matière de politique pour éliminer toutes ces incohérences entre le potentiel qui existe dans la région de Matam et ce que vivent les populations comme l’oisiveté, avec comme seule perspective pour les jeunes, la conduite de motos Jakarta”, a-t-il dit.

Intervenant lors de l’étape de Matam de sa campagne pour la présidentielle prévue le 24 mars prochain, M. Diao a déclaré que mettre l’humain au cœur des politiques publiques devrait permettre aux jeunes “d’être des entrepreneurs, aux femmes d’être encadrées et formées de la façon la plus convenable qu’il soit”.

Il a axé son discours sur l’emploi des jeunes, le financement des femmes, la participation des sociétés minières à l’effort de solidarité envers les collectivités les abritant.

Selon El Hadj Mamadou Diao, ce que vit la région de Matam en termes de retard de développement, constitue “une aberration pour une région agro-sylvo-pastorale d’envergure, traversée par un fleuve”.

“Le potentiel est là et les efforts doivent être faits et concentrés en direction des populations”, a insisté le candidat de la coalition “Diao Président”.

“Une fois élu président de la République, a promis l’ancien directeur général des Domaines, mon équipe fera de sorte que l’université de Matam sorte enfin de terre. Nous resterons également ferme avec toutes les sociétés minières qui ne contribuent pas à l’effort de solidarité envers les collectivités territoriales qui les accueillent”, a-t-il ajouté.

AT/SBS/ADL

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…