Le candidat à la présidentielle du 24 mars Mamadou Diao, dit Mame Boye Diao, a évoqué lundi à Thiès des incohérences dans les politiques économiques du pays, ayant empêché la mise en valeur des potentialités de la région de Thiès. Il a cité le cas des chemins de fer qu’on a “laissé mourir” pendant une vingtaine d’années, pour ensuite mettre l’accent sur un investissement de prestige, à travers le TER.

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / Jusqu’à 70% de gains de rendement grâce à de nouvelles technologies agroécologiques

Des technologies agricoles expérimentées et mises à l’échelle dans le cadre du proje…