Ziguinchor, 16 mars (APS) – Le candidat de la coalition ”MLD Tekki” a promis, vendredi à Ziguinchor, de créer, s’il accédait à la présidence de la République, ”un véritable pôle régional de développement agricole” et économique en Casamance.

“Le Sénégal doit être organisé en pôle régional de développement. Une fois élu, nous allons créer de véritables pôles régionaux de développement économique et agricoles. Nous allons faire de la Casamance un véritable pôle intégré de développement économique et agricole”, a promis le candidat à l’élection présidentielle lors de son passage à Ziguinchor.

“La Casamance doit être un pôle régional de développement. Elle doit être dotée d’un hôpital où il y a des professeurs d’université, une université digne de ce nom, un programme d’urbanisation. Il faut qu’on ait un habitat rural au Sénégal”, a dit Mamadou Lamine Diallo, promettant également de créer un dossier d’industrialisation à Ziguinchor.

Sur un autre registre, le candidat de la coalition ”MLD Tekki” a promis de créer un autre mécanisme différent de ”la traque des biens mal acquis”, pour dit-il, ”davantage lutter contre la corruption”.

“Je ne crois pas à la traque des biens mal acquis. Elle n’est pas efficace. On dépense de l’argent, on prend des avocats et à la fin on n’a rien du tout, on ne gagne rien. Il faut un autre mécanisme qui commence par le président de la République”, a t-il dit. Selon lui, pour faire face à la corruption au Sénégal, “le président de la République doit réduire ses pouvoirs et être neutre sur le ou les biens d’autrui”.

“Il faut que le président de la République pense à diminuer les fonds politiques. À la limite, on doit supprimer les fonds politiques et qu’on se contente seulement des fonds secrets pour lutter contre la corruption. La lutte contre la corruption doit démarrer par le président de la République”, a estimé Mamadou Lamine Diallo.

Lors de son passage à Ziguinchor, le candidat de la coalition ”MLD Tekki 2024” a rencontré la mère du leader de Pastef, Ousmane Sonko. A son domicile, Mamadou Lamine Diallo a dénoncé la politique telle que pratiquée au Sénégal. C’est ce qui a conduit, selon lui, à l’emprisonnement du maire de Ziguinchor.

“L’animosité en politique n’en vaut pas la peine. Avec ça, ce n’est que désillusion, déception extrême et honte totale “, a affirmé M. Diallo.

MNF/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNANCE / Mise en place d’un observatoire national de la démocratie participative

Dakar, 23 avril (APS) – L’ONG Enda Ecopop et le projet USAID d’appui à la gestion de…