Dakar, 8 sept (APS) – Le gouvernement malien a décrété un deuil national de trois jours à compter de vendredi après l’attaque meurtrière d’un bateau de transport de passagers et d’un complexe militaire dans le nord du pays, a-t-on appris de source médiatique.

Au moins 64 personnes, 49 civils et 15 soldats, ont péri jeudi à la suite de deux attaques ayant visé une base de l’armée et un bateau assurant la liaison entre les régions de Mopti et Gao.

Les deux attaques distinctes ont visé le bateau Tombouctou sur le fleuve Niger et une position de l’armée à Bamba, dans la région de Gao (nord), a confirmé Bamako dans un communiqué relayé par l’agence malienne de presse.

L’attaque qualifiée de terroriste par le gouvernement malien a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, une entité armée d’inspiration djihadiste.

FD/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE-APPEL / L’Association des boutiquiers-détaillants appellent à des assises nationales du commerce

Thiès, 19 mai (APS) – L’Association des boutiquiers-détaillants du Sénégal (ABDS) a …