Malem-Hodar,  22 avr (APS) – Au total, deux mille enfants sans pièces d’état civil du  département de Malem-Hodar (centre) ont été régularisés lors d’audiences foraines organisées au courant du mois de mars dernier, a-t-on appris de Fallou Ndao point focal du comité départemental de protection de l’enfance.

”Ces audiences foraines organisées au courant du mois de mars ont permis de régulariser au total 2000 enfants sans pièces d’état civil dans le département de Malem-Hodar”, a dit M. Ndao, par ailleurs chef du service départemental du développement communautaire.

Ces audiences foraines, a-t-il précisé, ont été organisées par le comité départemental de protection de l’enfance en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et  le Tribunal d’instance de Kaffrine.

Il a indiqué que la majeure partie des enfants concernés est constituée d’élèves et de +talibés+, mais aussi d’enfants vivant avec un handicap, ainsi  répartis ”837 garçons et 1163 filles”.

M. Ndao a relevé que la déclaration des enfants à la naissance est une problématique notée dans le département de Malem-Hodar. ”Certains parents font souvent recours au jugement de naissance, alors que faire une déclaration de son enfant à la naissance et dans les délais,  constitue un avantage pour l’enfant “, a-t-il expliqué.

Il a signalé que des activités de sensibilisation ont été organisées de concert avec un partenaire, pour inciter les populations à déclarer leurs enfants à la naissance.

”S’y ajoutent que les défis sont nombreux dans le cadre de la protection de l’enfant et dans l’enregistrement des enfants à la naissance,” a-t-il déclaré.

CTS/AB/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTAT  / National 1 : l’AS Bambey se qualifie pour la première fois de son histoire en ligue 2

Mbacké, 28 mai (APS) – L’AS Bambey ( 3e, 36 pts) s’est qualifiée mardi en ligu…