Fimela, 19 jan (APS) – Les Maisons de la justice ont traité de 2006 à nos jours, 189.898 dossiers de médiation avec un taux global de conciliation réussie avoisinant 75 %, a déclaré, jeudi, la ministre de la Justice, Aïssata Tall Sall.

“Elles ont informé 228 958 personnes sur leurs droits et traité 189 898 dossiers de médiation avec un taux global de conciliation réussie avoisinant 75 pour cent”, a-t-elle dit lors de l’inauguration de la Maison de la justice de Fimela, dans le département de Fatick.

Les Maisons de la justice, a poursuivi la Garde des Sceaux, ont reçu sur la même période,  972 734 usagers dont 138 387 personnes assistées pour l’obtention et la rédaction d’actes divers.

Elles ont également aidé à recouvrer des créances pour un montant de 4, 412 milliards de Fcfa, a-t-elle ajouté, expliquant que ”ce sont ces résultats plus qu’encourageants qui ont poussé, l’Etat a décidé en lien avec les collectivités territoriales et l’appui des partenaires, de renforcer ce dispositif et augmenter les moyens humains et matériels”.

“Fimela, a-t-elle relevé, a connu un développement fulgurant qui a poussé beaucoup de nos concitoyens et des opérateurs économiques à s’y installer”. ”Cette Maison de justice, a-t-elle dit, participera donc, au désengorgement des juridictions et facilitera l’accès aux services et documents administratifs”, a dit la ministre, avocate de formation.

Le maire de la commune de Fimela, Karim Séne, a souligné que cette infrastructure qui a longtemps était une doléance va contenir efficacement les relations sociales entre les populations avant ”d’atterrir au tribunal”.

Le Sénégal compte à ce jour 34 Maisons de justice.

SDI/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…