Dakar, 13 mars (APS) – Le président de la République a demandé, mercredi, aux ministres concernés d’appliquer la loi d’amnistie sans délais dès sa promulgation, a appris l’APS du communiqué du Conseil des ministres.

“Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le chef de l’État est revenu sur les sujets suivants : le vote de la loi d’amnistie, l’apaisement et la stabilité nationale, en demandant au gouvernement de procéder sans délais, à l’application de la loi portant amnistie dès sa promulgation”, lit-on dans le texte.

Selon la même source, cette mesure épouse “l’esprit de la consolidation de notre volonté commune de réconciliation nationale, indispensable à l’accélération de la marche résolue du Sénégal vers l’émergence”.

L’Assemblée nationale a adopté, le 6 mars dernier, une loi portant amnistie générale des faits commis entre le 1ᵉʳ février 2021 et le 25 février 2024, en lien avec des manifestations ou ayant des motivations politiques.

Au total, 94 députés avaient voté en faveur de cette loi, 49 s’étaient prononcés contre son adoption, et 3 obtentions ont été enregistrées.

Selon le président Macky Sall, cette loi vise notamment à apaiser le climat politique et social.

Elle est destinée également à renforcer “la cohésion nationale et la consolidation du dialogue national, tout en permettant à certaines personnes qui ont eu maille à partir avec la justice de participer pleinement à la vie démocratique”.

NSS/MTN/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

AFRIQUE-ONU-CRISE / Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU en Libye

Dakar, 16 avr (APS) – Le représentant spécial de l’Organisation des Nations un…