Dakar, 8 mars (APS) – L’Union africaine, par la voix du président de sa Commission, Moussa Faki Mahamat, salue la décision du président sénégalais d’organiser l’élection présidentielle le 24 mars, estimant que cela reflétait l’enracinement et la résilience de la démocratie dans le pays.

‘’Le président de la Commission de l’UA Salue la décision du président Macky Sall d’organiser les élections le 24 mars 2024, avant la fin de son mandat, le 2 avril 2024’’, indique un communiqué de l’organisation.

Moussa Faki Mahamat déclare ainsi se réjouir du dénouement pacifique de la crise institutionnelle au Sénégal estimant que ”la sage décision” du président Macky Sall, reflète l’enracinement et la résilience de la démocratie au Sénégal dont l’Afrique ”a toujours été fière”.

Le président de la Commission de l’UA ‘’encourage instamment tous les acteurs politiques et ceux de la société civile à s’engager dans un processus électoral transparent, inclusif, pacifique et respectueux des principes de l’État de droit et des traditions démocratiques sénégalaises’’.

Il a assuré que l’organisation panafricaine allait déployer une mission d’observation à la hauteur des enjeux sans manquer d’inviter les composantes de la communauté internationale à exprimer leur soutien et solidarité au Sénégal pour le succès des élections libres et transparentes dans le pays.

Au total, dix-neuf candidats sont en lice pour briguer le fauteuil présidentiel. Le président sortant Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, a renoncé à postuler pour un nouveau mandat de cinq ans.

Sa décision annoncée le 3 février, à la veille de l’ouverture de la campagne électorale, d’abroger le décret par lequel il avait convoqué les électeurs le 25 février a plongé le Sénégal dans une crise politique et institutionnelle sans précédent.

Il s’en est suivi des développements en lien avec des procédures et des scenari faisant penser à un jeu d’échec qui s’est soldé jeudi par la confirmation par le Conseil constitutionnel de la date du 24 mars pour la tenue d’une élection présidentielle. La juridiction, se rangeant, après avoir fixé la date du 31 mars, à la décision prise la veille par le chef de l’Etat.

La campagne électorale pour le scrutin du 24 mars démarre officiellement samedi à 00 heure.

AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNANCE / Mise en place d’un observatoire national de la démocratie participative

Dakar, 23 avril (APS) – L’ONG Enda Ecopop et le projet USAID d’appui à la gestion de…