Louga, 16 sept (APS) – L’ancien ministre de Sport, candidat déclaré à la présidentielle de février 2024, Malick Gakou, a salué, samedi, la contribution des Sénégalais de la diaspora qui, selon lui, apportent plus de 1600 milliards FCFA au développement et au rayonnement de notre pays.

‘’Aujourd’hui, nous le savons après la fiscalité et la douane, les Sénégalais de l’extérieur apportent plus de 1600 milliards FCFA au développement et au rayonnement de notre pays’’, a-t-il déclaré.

Malick Gakou s’entretenait avec ses militants et sympathisants de la région, à l’intérieur du domicile du coordonnateur départemental de Louga de son parti ‘’Grand Parti’’ à , Dr Ousmane Lô, après que des éléments de la police lui ont notifié un arrêté préfectoral interdisant leur rencontre, prévue devant la maison de M . Lo, dans le cadre de la ‘’caravane de la victoire’’, pour ‘’trouble à l’ordre public’’.

Il  a souligné que ‘’la région de Louga est la première région d’émigration du Sénégal’’, ajoutant que ‘’c’est la raison pour laquelle si on parle de contribution des Sénégalais de l’extérieur par rapport au développement économique et social de notre on ne peut pas ne pas penser à la région de Louga’’.

“Si la région de Louga s’est développée et elle a su marquer son empreinte dans le cadre du développement économique et social de notre pays, mais également assurer son rayonnement en Afrique et dans le reste du monde, c’est grâce à la culture et l’émigration’’, a-t-il lancé.

Il a expliqué que ‘’dans le contexte actuel où les jeunes bravent la mer pour aller vers l’Espagne,  ‘’c’est une obligation [pour lui] d’évoquer les questions brûlantes de l’émigration irrégulière (…)’’ à son passage à Louga, une région  d’émigration selon lui.

Il a rappelé que cette région a ‘’marqué l’histoire de notre pays pour avoir naturellement produit deux présidents de la République [Abdou Diouf et Abdoulaye Wade], mais également pour avoir contribué grandement au rayonnement du développement économique et social de notre pays’’.

‘’C’est une région de culture. N’est-ce pas le président Senghor qui disait que la culture est au début et à la fin de tout processus de développement ? Alors, quand une région adopte la culture et la valorise, cette région valorise le développement’’, a-t-il vanté.

Malick Gakou estime que pour c’est cette raison-là que la ‘’région de Louga s’est toujours distinguée comme une marque de fabrique de grands artistes, de grands penseurs, de grands hommes de l’art et de la culture, qui ont su contribuer au rayonnement culturel de notre pays, en Afrique et dans le monde”

Candidat à la présidentielle de 2019, Malick Gackou avait vu ses parrainages invalidés par le Conseil constitutionnel. Il n’avait pas alors pu participer à cette élection.

DS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…