Louga, 5 juin (APS) – L’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Louga a demandé aux chefs d’établissement de son ressort d’interdire le ‘’sabar’’ (à la fois instrument de percussion et danse) et le ‘’simb’’ (jeu du faux lion),  tout en  s’assurant que les chorégraphies des élèves soient décentes dans le cadre des activités du gouvernement scolaire.

“Je demande aux chefs d’établissement d’interdire le sabar et le simb (faux lions), mais également de veiller à ce que les chorégraphies des élèves soient décentes dans les activités du gouvernement scolaire”, indique-t-elle  dans un communiqué transmis à l’APS.

Selon la même source, “l’IEF demande également aux chefs d’établissement de veiller à tout autre comportement jugé malsain ou de mauvaise mœurs”.

L’IEF dit ”avoir visionné, à travers les réseaux sociaux, des vidéos montrant des élèves s’adonner, lors des activités du gouvernement scolaire, à des pratiques obscènes”.

Devant une telle situation, l’IEF rappelle que “les activités du gouvernement scolaire jouent un rôle éducatif et permettent de développer le sens de responsabilité chez les élèves”.

“Les élèves sont l’avenir de demain. Leur résultat et attitude doivent montrer la voie de la réussite pour le développement”, fait valoir l’IEF.

DS/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / CFEE et BFEM : à Bakel, plus de 55 % des candidats sont des filles (IEF)

Bakel, 24 juin (APS) – Les filles constituent plus de 55% de l’effectif des candidat…