Louga, 17 avr (APS) – Serigne Modou Diop, le président de l’Association sénégalaise des hémophiles, a invité, mercredi, à Louga (nord), les nouvelles autorités étatiques à prendre en charge le traitement des personnes souffrant d’hémophilie, une maladie dont le traitement est coûteux.

‘’Nous profitons de cette journée pour inviter les nouvelles autorités étatiques à prendre en charge le traitement des personnes souffrant d’hémophilie, une maladie très dangereuse, dont le traitement est très dispendieux et à faciliter l’accès aux soins de santé des hémophiles”, a-t-il lancé à l’occasion de la célébration de journée mondiale de l’hémophilie.

Aujourd’hui, a-t-il révélé, ”sans l’appui de la fédération mondiale d’hémophile, aucun patient ne pourrait acheter ses médicaments parce que le prix d’un médicament d’un hémophile varie entre 300 et 500 mille FCFA”.

Il a relevé que l’hémophilie est une maladie rare, incurable et très dangereuse que beaucoup de Sénégalais ne connaissent pas.

”La personne souffrant d’hémophilie à des difficultés pour arrêter ses saignements car les +facteurs 8 ou 9+ sont en déficit dans son organisme”, a-t-il expliqué, appelant à mener des activités de sensibilisation contre cette maladie.

Dans cette perspective, il a insisté sur la nécessité de sensibiliser les  populations contre cette maladie héréditaire qui se transmet de génération en génération, notamment chez les jeunes.

Il a précisé que ”la maladie a atteint plus d’hommes que de femmes, bien que ces dernières soient les  porteuses”.

”Nous considérons que cette journée est une occasion pour sensibiliser les gens qui ne connaissent pas cette maladie mais aussi de faire en sorte que toutes les actions envisagées puissent être concrétisées”, a-t-il encore souligné,  se réjouissant de la découverte d’un nouveau traitement très efficace contre les saignements.

DS/AB/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-JUSTICE / Les actions de la CPI ne visent pas que les Etats vulnérables (Procureur adjoint)

Diamniadio, 28 mai (APS) – Les mandats d’arrêts internationaux émis par la Cour péna…