Louga, 12 jan (APS) – Le ministre de l’Éducation nationale, Cheikh Oumar Hann, a procédé, vendredi, à Louga au lancement de la remise des subventions de l’État aux daaras dont le coût global est estimé à 6 milliards FCFA, a constaté l’APS.

‘’J’éprouve à la fois une immense fierté et une grande satisfaction en procédant, ici à Louga, à la remise symbolique de la subvention aux bénéficiaires’’, a-t-il déclaré, lors de la cérémonie de lancement de la remise des subventions aux daaras (écoles coraniques), en présence du gouverneur de la région de Louga, Ndèye Nguénar Mbodj.

Cheikh Oumar Hann a souligné que ‘’pour la région  de Louga, un montant de 237.216.000 FCFA destiné à l’achat de vivres et des appuis financiers est prévu pour 219 daaras’’.

Il a insisté sur le fait que ‘’la répartition de cette somme, qui est disponible (…), est effectuée en considérant de la taille respective des daaras’’.

Le ministre a rappelé que le 28 décembre 2022, le président de la République a tenu une grande rencontre avec la communauté des daaras, au cours de laquelle d’importantes mesures ont été prises en vue d’une amélioration durable des conditions d’existence et d’apprentissage dans les daaras.

Parmi ces mesures, a-t-il ajouté, ‘’on compte l’institutionnalisation de la Journée nationale des daaras, l’instauration du Grand Prix  internationale Macky Sall pour le récital du Saint Coran, le recrutement de plus de 500 maîtres coraniques dans la fonction publique, et l’octroi aux daaras de 20% du fonds de dotation de l’éducation destiné aux collectivités territoriales’’.

‘’Fidèle à son engagement envers le développement des daaras, le président de la République vient de concrétiser cette dernière mesureen allouant aux daaras une subvention de 6 milliards de F.CFA destinée à l’achat de vivres  et à des appuis financiers’’, a-t-il souligné.

Le président du Conseil départemental, Amadou Mberry Sylla, a, de son côté, magnifié  ‘’cette mesure de haute portée sociale et éducative qui, à côté de treize autres non moins importantes, traduit, s’il en était besoin, la volonté du président de la République, Macky Sall, d’accompagner les maîtres coraniques par la modernisation des daaras’’.

Selon lui, le Conseil départemental de Louga, dans le cadre de la prise en charge effective des compétences qui lui sont transférées, ”a toujours accordé une place de choix à ce maillon incontournable de notre système éducatif, au regard de son importance dans l’amélioration des performances en matière d’éducation et de formation des citoyens’’.

‘’A Louga, à l’instar de toutes les autres régions du Sénégal, la demande en éducation coranique est chaque jour plus forte’’, a-t-il fait remarquer.

DS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…