Louga, 20 mars (APS) –  Le leader de la coalition “Idy 2024″, Idrissa Seck, candidat à la présidentielle du 24 mars, a appelé, mercredi, les autres leaders politiques et acteurs des médias à éviter tous les sujets de discorde qui touchent au communautarisme ou l’ethnicisme, en vue de ”veiller soigneusement sur la cohésion nationale”.

“Je veux m’arrêter sur la cohésion nationale pour attirer l’attention de certains leaders et même de certains médias à veiller beaucoup plus soigneusement, à éviter tous les sujets de discorde nationale qui touchent au communautarisme ou à l’éthnicisme”, a-t-il déclaré lors de son passage à Louga, dans le cadre de la campagne électorale.

”Le Sénégal est un pays de paix, qui est béni, mais également qui n’a jamais de problèmes liés au communautarisme ou l’ethnicisme, alors nous devons l’éviter”, a-t-il dit, ajoutant : ”Nous devons rester unis comme un seul et travailler ensemble pour développer notre pays. Alors, chacun doit considérer son prochain comme un membre de sa famille”.

Dans cette dynamique, il a invité “tout le monde, notamment les leaders politiques et les acteurs des médias à ne pas perdre de vue la nécessité de veiller sur la cohésion sociale”. “Le sérère, le diola et le toucouleur n’ont jamais eu de problème, alors aucun leader n’a pas le droit de l’emmener au Sénégal”, a-t-il fait valoir.

“Notre priorité, si Dieu nous donne la victoire le 24 mars 2024, est de diminuer les difficultés auxquelles les populations sont confrontées, renforcer  la sécurité et la cohésion nationale”, a-t-il dit.

DS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / Mali : préoccupée par le gel des activités des partis politiques, l’UA prône l’achèvement du processus de transition

Dakar, 13 avr (APS) – L’Union africaine (UA), par la voix du président de sa Commission, M…