Dakar, 8 fév (APS) – Le président de l’Ordre national des experts-comptables et comptables agréés du Sénégal, Mor Dieng, a prôné, jeudi, la mise en place d’un acte uniforme devant obliger toutes les entités à but non lucratif à présenter des comptes.

“Il existe de nouvelles normes concernant les entités à but non lucratif”, a-t-il d’abord tenu à rappeler en marge de la 101e réunion du conseil de l’association des Ordres des experts-comptables en Afrique de l’Ouest, tenue le même jour, à Dakar.

“Il y a beaucoup d’organisations non gouvernementale qui placent des sommes importantes, comme les partis politiques d’ailleurs qui sont des entités à but non lucratif, et ce que nous attendons après les élections, c’est qu’il y ait un acte uniforme qui oblige les entités à but non lucratif à présenter des comptes”, a plaidé le président de l’ONECCA.

Outre les partis politiques et les ONG, la reddition des comptes devrait également lier “les syndicats et les fondations”, dans la mesure où “l’argent public appartient à tout le monde”, a-t-il poursuivi.

Selon Mor Dieng, le fait que les entités à but non lucratif se soumettent à l’exercice de la reddition de comptes, “participe à répondre aux normes de transparence et de bonne gouvernance”.

M. Dieng a insisté sur la nécessité de faire auditer ces structures par des personnes inscrites au tableau de l’Ordre national des experts-comptables et comptables agréés du Sénégal.

“Nous espérons qu’après les élections, tous les partis politiques seront soumis à cet exercice et que l’Etat jouera son rôle car nous insistons vraiment sur ces questions de transparence et de bonne gouvernance”, a relevé le président de l’ONECCA.

M. Dieng a aussi plaidé pour qu’il y ait un partenariat entre les experts comptables et les corps de contrôle de l’État.

De son point de vue, “tout ce qui est finances publiques au Sénégal doit faire l’objet d’un contrôle par la Cour des comptes qui a certes de bons experts mais n’a pas assez de bras pour faire ce travail”.

MFD/SMD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …