Dakar, 8 fév (APS) – L’Association des ordres d’experts-comptables en Afrique de l’Ouest (ABWA, en anglais) a posé le débat de la centralité de l’expertise comptable en matière de transparence financière des organisations internationales, jeudi, à Dakar.

C’est à l’occasion de la 101e réunion du conseil de l’ABWA, à laquelle prennent part des représentants d’organisations comptables professionnelles d’une quinzaine de pays ouest-africains.

“Les experts-comptables sont les premiers garants de la transparence financière”, a tenu à signaler l’inspecteur des impôts et des domaines Jean Koné, s’exprimant au nom du gouvernement sénégalais.

Le but de la réunion est de profiter de la présence des experts de la comptabilité pour “définir les voies et moyens” d’une “plus grande transparence” du financement des organisations internationales, a expliqué M. Koné.

La finalité de ce débat reviendrait à faire en sorte que “les fonds utilisés par les organisations internationales puissent répondre aux normes de transparence”, selon Jean Koné.

Il faut aider les experts-comptables à faire des documents établis “sous leur responsabilité” des gages de transparence, a-t-il dit.

Le fonctionnaire sénégalais estime que la réunion du conseil de l’ABWA “est l’occasion de discuter de sujets d’actualité, le financement des organisations internationales notamment”.

Seize organisations comptables professionnelles de la Guinée, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana et de la Guinée-Bissau prennent part à la réunion.

Des experts-comptables du Liberia, du Mali, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierre Leone et du Togo y participent aussi.

“Nous […] sommes les garants de l’information financière fiable. Nous discuterons des questions portant sur les normes d’éthique, de transparence et de bonne gouvernance”, a souligné Mor Dieng, le président de l’Ordre national des experts-comptables et des comptables agréés du Sénégal.

“On ne peut pas parler de développement sans une bonne gouvernance”, a souligné M. Dieng.

MFD/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…