Dakar, 13 fév (APS) – Le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a réclamé, mardi, à Genève, que des ‘’enquêtes approfondies et indépendantes’’ soient rapidement menées afin de situer les responsabilités sur la mort de trois personnes dans les manifestations contre le report de l’élection présidentielle au Sénégal.

”Des enquêtes doivent être menées rapidement, de manière approfondie et indépendante, et les responsables doivent être amenés à rendre des comptes’’, a notamment déclaré une porte-parole du Bureau des droits de l’homme de l’ONU lors d’une conférence de presse.

Dans des propos rapportés par Onu info, le site d’information des Nations Unies, Liz Throssell a déclaré que les personnes arrêtées pendant les manifestations à Dakar et dans certaines régions doivent bénéficier d’un traitement équitable.

Elle a, dans le même temps, appelé au respect des droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique, en évoquant l’interdiction d’une marche que des organisations de la société civile regroupées au sein d’une plateforme dénommée ‘’Aar Sunu election (protéger notre élection) projetaient d’organiser ce mardi.

AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…