Dakar, 9 mai (APS) – L’Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLPL) déclare avoir relevé des cas de “mauvais traitements” sur certaines personnes arrêtées à Dakar et à Ziguinchor (sud), à la suite des récentes manifestations politiques.

Dans un communiqué, l’ONLPL dit avoir dépêché des équipes d’observateurs dans plusieurs lieux de privation de liberté, dans le but de s’enquérir des conditions de détention et de prise en charge des personnes interpelées à la suite des récentes manifestations politiques au Sénégal.

Au cours de ces visites inscrites dans une optique de prévention de la torture et des pratiques assimilées, des personnes interpellées à Diourbel, Mbacké (centre), Bignona, Ziguinchor (ouest) et Dakar ont allégué avoir été victimes de mauvais traitements infligés à bord des véhicules de transfèrement et dans les locaux de garde à vue, selon l’ONLPL.

“Les observateurs ont relevé des cas de mauvais traitements sur certains détenus lors de leurs visites aux maisons d’arrêt et de correction de Rebeuss et de Ziguinchor”, a dénoncé l’Observatoire national des lieux de privation de liberté.

Selon le communiqué, ces constatations ont conduit l’ONLPL à “exhorter les forces de défense et de sécurité à veiller en toutes circonstances au respect des droits fondamentaux et de la dignité des personnes interpellées, conformément aux engagements internationaux souscrits par l’Etat du Sénégal”.

Le bureau des relations publiques de la Police nationale, contacté par téléphone par l’APS, n’a pas répondu aux appels.

MTN/BK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-PAIX / Une randonnée de la paix et de la cohésion nationale à Thiès

Thiès, 3 mars (APS) – Des membres du mouvement politique Siggi Jotna de Abdoulaye Di…