Dakar, 5 déc (APS) – L’Ordre national des experts comptables et des comptables agréés (ONCCA) du Sénégal envisage d’installer des centres de gestion agréés dans les 46 départements du pays, a annoncé, mardi, à Dakar son président, Mor Dieng.

‘’Dans les schémas de l’ONECCA, nous avons prévu des centres de gestion agréés au niveau des [46] départements du Sénégal’’, a déclaré M. Dieng lors de la cérémonie de lancement du programme FASE (Foundation Accounting and Financial Management Skills Enchancement).

Il suggère qu'” à long terme”,  “les petites entités puissent trouver des répondants” pour faire “le traitement de l’information financière” dans chaque commune. Selon lui, “ça va créer des milliers d’emplois, c’est-à-dire des professionnels labellisés qui vont travailler au service des petites et moyennes entreprises (PME)’’.

Le programme FASE (Foundation Accounting and Financial Management Skills Enchancement) est mis en œuvre dans cinq pays africains pilotes : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Maroc, Tunisie et Sénégal.

Son lancement s’est déroulé en présence de représentants du ministre des Finances et du Budget, de la Banque mondiale et de l’ambassadrice de l’Autriche à Dakar.

Le programme vise à améliorer les acquis techniques des praticiens de la comptabilité et des finances dans les cinq pays précités. Le FASE, initié par la Banque mondiale et financé par le ministère autrichien des Finances, sera sanctionné au Sénégal par un ‘’Certificat pratique professionnel en comptabilité et finance’’ piloté par l’ONECCA.

‘’Ce certificat a pour but d’améliorer les compétences pratiques des diplômés de BTS [Brevet de technicien supérieur], DUT [Diplôme universitaire de technologie] et licence en comptabilité et finance ou tout autre diplôme admis en équivalence mais aussi des techniciens comptables en activités, déjà pour répondre aux besoins des cabinets comptables et de tous les secteurs publics, parapublics et privés’’, a indiqué le président de l’ONNECA.

Il a ajouté que ‘’les techniciens certifiés dans le cadre de ce programme seront proposés pour être enrôlés dans les centres de gestion agréés prévus par l’ONECCA sur toute l’étendue du territoire national, pour une plus grande fiabilité de  l’information comptable et financière’’.

Au Sénégal, a-t-il fait observer, ‘’l’information financière n’est pas toujours fiable, et pour avoir des informations financières fiables, il faut des comptables compétents et aussi à la disposition des petites et moyennes entreprises’’.

BB/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…