Dakar, 17 oct (APS) – L’Organisation de la coopération islamique (OCI) travaille à la création d’une chaîne de télévision commune à ses États membres, pour véhiculer les valeurs islamiques et lutter contre la ‘’campagne de diabolisation et de stigmatisation’’ dont est victime la communauté musulmane, a appris l’APS auprès de ladite institution internationale.

‘’L’idée [d’une télévision] a été retenue et son financement a même été bouclé […] Il ne reste que les derniers réglages à faire’’, a déclaré Cheikhou Oumar Seck, le directeur du bureau de coordination du COMIAC, l’organe chargé de l’information et de la culture à l’OCI.

Il a signalé un blocage  d’ordre politique de ce projet médiatique, dans un entretien avec l’APS, lundi, à Dakar, en marge de la première journée de la 12e session du Comité permanent pour l’information et les affaires culturelles de l’Organisation de coopération islamique.

L’ouverture officielle de cette rencontre se tiendra ce mardi, sous la présidence du chef de l’État sénégalais, Macky Sall.

‘’Quel rôle pour la jeunesse musulmane dans la promotion des valeurs islamiques de paix, de solidarité et de tolérance ?’’ est le thème de cette rencontre internationale au cours de laquelle les participants vont plancher sur le conflit israélo-palestinien.

‘’Nous assistons à des actes de provocation’’

‘’Il ne reste que, sur le plan politique, à s’entendre sur le siège et le contenu de la future chaîne de télévision. Ce n’est pas facile dans la umma (communauté) islamique, mais nous y travaillons en espérant que nous parviendrons à mettre en place cette chaîne de télévision de l’OCI’’, a assuré Cheikhou Oumar Seck.

Selon lui, la future chaîne sera chargée de diffuser des programmes fournis par les États membres de l’OCI. ‘’Cela a été l’objectif d’une grande discussion. Va-t-on, sur le plan éditorial, créer une chaîne politique ou une chaîne culturelle ? L’idée est de faire un brassage, pour que les États puissent s’identifier à cette chaîne de télévision’’, a expliqué le directeur du bureau de coordination du COMIAC.

Cheikhou Oumar Seck déplore, par ailleurs, l’‘’islamophobie’’ et la ‘’haine’ dont sont victimes des pays membres de l’OCI. ‘’Nous assistons à des actes de provocation qui consistent à brûler des exemplaires du Coran. Nous assistons à des actes de propagande qui concourent à diaboliser les musulmans et à défigurer notre religion, l’islam. Alors, la umma islamique dit ‘stop’. C’est cela qu’on va dire à Dakar’’, a-t-il expliqué.

Les médias ont un rôle à jouer dans la lutte contre l’islamophobie, a dit Cheikhou Oumar Seck, les invitant à parler du ‘’vrai visage de l’islam’’.

De même a-t-il jugé nécessaire de conscientiser les journalistes, les jeunes et les imams à la ‘’vraie histoire’’ de l’islam.

FD/SMD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-PREVENTION / Pèlerins positifs au coronavirus : Ibrahima Sy appelle les populations  au respect strict des mesures préventives

Diass,  (Mbour) 23 juin (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action a invité dimanche l…