Dakar, 1er Nov (APS)-Le ministère des Transports aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires annonce la levée du mot d’ordre de grève du Syndicat unique des travailleurs du transport aérien et des activités annexes du Sénégal (SUTTAAAS), initialement prévu les 1er et 2 novembre, a appris l’APS de la tutelle, réaffirmant son “engagement en faveur du dialogue social constructif”.

“(…) Suite à ces échanges fructueux, le mot d’ordre de grève initialement prévu les 1er et 2 novembre a été levé”, écrit le communiqué du ministère des Transports aériens et du développement des Infrastructures aéroportuaires reçu à l’APS, mercredi.

Le document signé par le ministre des Transports aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires, Antoine Mbengue se félicite du “sens des responsabilités des parties impliquées dans la résolution du différend qui les opposait”.

“Le ministre des Transports aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires réaffirme son engagement en faveur du dialogue social constructif et de la préservation d’un environnement de travail favorable au sein de l’industrie aéronautique sénégalaise”, souligne le texte en citant Antoine Mbengue.

Le Syndicat unique des travailleurs du transport aérien et des activités annexes du Sénégal (SUTTAAAS) avait menacé, la semaine dernière d’aller vers un arrêt de travail les 1er et 2 novembre.

Dans une note déclarative qu’ils avaient envoyée à l’APS, les travailleurs évoquaient notamment “la nécessité de la tenue des engagements”. Ils informaient, à cet effet , la direction de 2 AS (aéroport international Blaise Diagne assistance service) et leur  ministère de tutelle, les compagnies aériennes, “d’un arrêt de travail le 1er et 2 novembre 2023, pour faire front contre la privation de nos droits et le non-respect des accords signés”.

Parmi les revendications, figuraient “la confirmation de 95 agents en CDI (contrat à durée indéterminée), le recrutement de 68 autres agents ainsi que l’effectivité de l’indemnité de logement, fixés au 1er octobre 2023”.

“En dépit de la mesure de hausse généralisée des salaires dans le privé en vigueur depuis le 1er juillet et de l’arrêté d’extension, la direction s’arroge le droit d’un refus catégorique. Sa justification repose sur l’avis personnel de l’inspecteur régional du travail de Thiès, déplore le Syndicat unique des travailleurs du transport aérien et des activités annexes du Sénégal (SUTTAAAS).

SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-PREVENTION / Pèlerins positifs au coronavirus : Ibrahima Sy appelle les populations  au respect strict des mesures préventives

Diass,  (Mbour) 23 juin (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action a invité dimanche l…