Dakar, 1er nov (APS) – L’abbé François André Faye, vicaire à la paroisse Enfant Jésus de Prague, a invité mercredi les fidèles chrétiens, à l’occasion de la célébration de la fête de Toussaint, à ‘’imiter la vie des saints pour tendre vers la sainteté’’, rappelant que la sainteté est la première vocation du chrétien.

‘’N’oublions pas que la première vocation du chrétien est la sainteté. Nous sommes appelés à devenir des saints’’, a-t-il lancé au cours de la célébration liturgique. ‘’Nous marchons vers cette sainteté parce que nous sommes appelés à devenir des saints comme eux’’, a-t-il expliqué.

Il a rappelé que ‘’l’Eglise universelle a donné la possibilité aux fidèles chrétiens de porter des noms de saints, pour pouvoir les imiter dans leur façon de faire dans la vie de tous les jours’’. Selon lui, ‘’cela permettra aux fidèles chrétiens de pouvoir être élus parmi les saints’’.

‘’Le fidèle chrétien, a-t-il rappelé, est déjà entré dans la dynamique de la sainteté à travers la réception du baptême’’ qui est “le sacrement de la naissance à la vie chrétienne”.

Il précise que ‘’la fête de Toussaint, c’est la fête du bonheur, de la fraternité et de la communion’’, insistant sur la démarche ‘’exemplaire des saints”.

‘’Aujourd’hui, l’Eglise universelle célèbre la fête de tous les saints, c’est-à-dire ceux qui sont ressuscités après avoir bien vécu sur cette terre’’,

‘’Ce sont des gens qui ont vécu sur cette terre et dont on a estimé selon leur vie, qu’ils ont bien vécu, qu’ils ont mené une vie de sainteté’’, a-t-il souligné.  Parmi ces saints reconnus par l’Eglise universelle, il a cité ‘’Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus, Saint-François d’Assises, entre autres’’.

Il a souligné que ‘’la Toussaint, c’est aussi la fête des vivants, parce que ceux qui sont appelés saints sont vivants grâce à leur résurrection’’.

Commémoration des fidèles défunts

A la suite des saints, l’Eglise universelle commémore aussi ce jeudi ‘’ les fidèles défunts’’. Cette commémoration se tient selon le calendrier liturgique le lendemain de la Toussaint.

Au Sénégal, les fidèles chrétiens profitent du jour de la fête de Toussaint pour honorer la mémoire de ces fidèles défunts dans les cimetières.

‘’Le lendemain de la fête de Toussaint n’étant pas un jour férié, les gens profitent de ce jour pour aller visiter ceux qui sont au cimetière’’, a expliqué l’abbé Faye.

‘’S’ils avaient la possibilité de le faire ce jeudi, ils l’auraient fait conformément au calendrier liturgique’’, dit-il.

CS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-FORMATION / UGB : remise de diplômes à la 7e promotion de médecine

Saint-Louis, 13 juil (APS) – L’Université Gaston Berger (UGB) a abrité, samedi, une …