Dakar, 3 avr (APS) – Le secrétaire général du syndicat des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires du Sénégal, Samuel Ndour, a invité mercredi l’État à ”soutenir le Plan de restructuration et de relance d’urgence (”P2R-U”) de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS).

Ce Plan dénommé ”P2R-U”, estimé à 306 milliards de FCFA, pourra aider à ‘’créer des emplois’’, a dit M. Ndour, lors d’une conférence de presse.

”Une telle somme nécessite le soutien de l’Etat”, a-t-il ajouté, sollicitant également ”le soutien des autorités étatiques pour la disposition des fonds de modernisation des ateliers, et l’approvisionnement de l’usine en matière première”.

Il a estimé que les installations ”en très mauvais état (…)” doivent faire l’objet de renouvellement avec le Plan de restructuration et de relance d’urgence estimé à ‘’306 milliards de FCFA’’.

Le syndicaliste a fait savoir que les principaux problèmes de la SONACOS sont ‘’le manque de matière première et l’ouverture des frontières”. Selon lui, les exportations ne permettent pas d’avoir suffisamment de matière première pour l’industrie locale.

‘’Ce manque de matière première empêche la SONACOS de redémarrer à plein régime, occasionnant le chômage de plus de 2000 travailleurs saisonniers depuis 18 mois’’, a-t-il déploré, estimant que la remise en marche des machines permettra de créer ‘’des embauches et des ressources financières pour moderniser les installations’’.

CS/FKS/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Sédhiou : le PAQUET a favorisé une amélioration des performances aux examens (IA)

Sédhiou, 13 avril (APS) – La mise en œuvre du PAQUET, Programme d’amélioration de la quali…