Dakar, 11 jan (APS) – L’organisation de l’élection présidentielle du 25 février prochain est le sujet le plus en vue dans les quotidiens parvenus jeudi à l’APS.

‘’À moins de deux mois […] de la date du scrutin, seul le ministère de l’Intérieur, qui est dirigé par un responsable de la coalition [au pouvoir], dispose de la bonne version du fichier électoral’’, affirme Sud Quotidien en se demandant si le Sénégal arrivera ou pas à tenir ‘’un scrutin transparent et crédible’’.

Tribune note que ‘’les nuages ne cessent de s’amonceler sur le scrutin’’. ‘’Un fichier à problème, un parrainage controversé, qui a vu des inconnus au bataillon passer là où des poids lourds ont été recalés, des décisions de justice foulées au pied…’’ note Tribune.

‘’Encore quarante-cinq jours d’incertitude !’’ titre Kritik’.

Il s’inquiète des ‘’dysfonctionnements’’ et ajoute que ‘’les citoyens n’ont pas encore la certitude qu’ils [vont voter] dans les meilleures conditions’’.

Source A signale, concernant les dysfonctionnements en question, que les noms des candidats Mouhamed Ben Diop et Mary Teuw Niane ne figurent pas dans le fichier général des électeurs.

Une plainte contre le Conseil constitutionnel pour ‘’falsification de documents’’

‘’J’affirme haut et fort qu’il y a eu une manipulation ou un remplacement de notre clé par une autre qui ne nous appartient pas’’, écrit L’info en citant M. Niane.

Ce dernier parle de la clé USB contenant les parrains collectés pour son dossier de candidature. Comme de nombreux autres candidats – sur 93 -, l’universitaire et ancien ministre a vu ses parrains invalidés par la commission de contrôle des parrainages.

Selon L’As, des candidats éliminés au terme du contrôle des parrainages ont décidé de déposer une plainte contre le Conseil constitutionnel pour ‘’falsification de documents’’.

‘’Après la vérification des parrainages, le Conseil constitutionnel va vérifier les huit pièces restantes des dossiers de candidature avant la publication de la liste définitive, au plus tard le 20 janvier. Une étape difficile pour les candidats’’, lit-on dans L’Observateur.

Il sera difficile pour le Conseil constitutionnel de procéder au contrôle des casiers judiciaires des candidats et du document ‘’prouvant qu’ils sont en règle avec la législation fiscale’’, selon le même journal.

Il faut s’attendre, selon Le Quotidien, à de nouvelles ‘’contestations et vociférations’’ après le contrôle des autres pièces du dossier de candidature.

EnQuête qualifie d’impitoyable le système de présélection des candidats à l’élection présidentielle. ‘’Si la nécessité de rationaliser les candidatures aux élections est admise chez la plupart des observateurs, de plus en plus de voix s’élèvent pour s’interroger sur le système de parrainage en vigueur’’, observe le même journal.

‘’C’est déjà la pénurie de billets’’ pour le match Sénégal-Cameroun de la CAN 

Bés Bi Le Jour croit connaître l’une des causes des doublons à l’origine de l’élimination de nombreux candidats lors du contrôle des parrainages. ‘’L’usage des réseaux sociaux pour la collecte de parrains montre la facette peu orthodoxe des mandataires [des candidats]. Le choix de WhatsApp notamment n’est pas étranger aux doublons externes et rejets […] qui ont été fatals à certains candidats’’, révèle-t-il.

WalfQuotidien signale que ‘’le système de Macky Sall […] disperse ses forces’’ en se faisant représenter par quatre candidats. Le journal considère Amadou Ba, Mahammed Dionne, El Hadji Mamadou Diao et Aly Ngouille Ndiaye comme des membres de ce ‘’système’’, tous les quatre candidats d’actuels ou d’anciens collaborateurs du président sortant.

Le Soleil et Vox Populi réservent leur une à l’arrivée des Lions du Sénégal à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, où ils doivent prendre part à la 34e Coupe d’Afrique des nations de football.

‘’Les nouvelles du groupe sont bonnes’’, confie à Vox Populi un membre de la délégation sénégalaise en parlant des Lions.

‘’La presse sportive sénégalaise risque de ne pas avoir grand-chose à se mettre sous la dent’’, s’inquiète Le Soleil en parlant de l’interdiction faite aux journalistes d’assister aux séances d’entraînement de l’équipe nationale.

Le même journal signale que ‘’c’est déjà la pénurie de billets !’’ Il s’agit des billets d’entrée au stade où joueront les Lions, lundi, contre le Cameroun.

ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…