Dakar, 5 sept (APS) – La commémoration de l’exil au Gabon (1895-1902) de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927) domine la livraison des quotidiens parvenus mardi à l’APS.

‘’Dévoués, les fidèles perpétuent la tradition’’, note Le Soleil après la 129e édition du Magal, observant que ‘’la forte chaleur, les embouteillages et les bousculades n’ont pas freiné la ferveur des fidèles mourides’’.

Selon une enquête que le comité d’organisation de l’événement religieux a fait faire à des spécialistes, dont l’économiste Moubarack Lô, 5.875.536 personnes ont pris part au Magal, rapporte Le Soleil.

Le Quotidien remet en cause l’étude en question. ‘’Cette année, on nous parle de plus de 5 millions de personnes. Le plus surprenant, c’est qu’il n’y a pas de réceptifs hôteliers, ni de syndicats d’initiative dans la ville. Comment a-t-on fait pour nous sortir ce nombre, qui atteint celui [des pèlerins] à La Mecque ?’’ se demande-t-il.

À l’occasion de cette célébration, Sud Quotidien présente les huit khalifes généraux, les guides spirituels qui se sont succédé à la tête de cette communauté musulmane, de Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké, le ‘’rassembleur’’, à Serigne Mountakha Mbacké, l’actuel khalife, qui a placé son ‘’magistère […] sous le signe de l’éducation’’.

WalfQuotidien s’est intéressé à l’habillement des pèlerins. ‘’La célébration de la 129e édition du Magal renferme une particularité. Il s’agit d’[une consigne] vestimentaire imposée par les Baye Fall et de la confiscation des casquettes, bracelets et autres objets [appartenant à] des pèlerins’’, lit-on dans le journal.

‘’Pluie de grâces sur Touba’’, titre L’Observateur, affirmant que ‘’la tradition a été respectée’’.

‘’Bien plus que durant les dernières éditions, la cité de Cheikh Ahmadou Bamba a fait le plein […] Après les moments de prière et de communion, les pèlerins ont partagé le traditionnel ‘berndé’ (les repas de fête), partout [à Touba] et ses environs. Des repas gargantuesques composés de viande de chameau, de bœuf, de mouton et de poulet […] ont été servis à volonté dans toutes les familles’’ de la ville, rapporte le même journal.

L’Observateur s’est intéressé aussi au complexe islamique Cheikh-Ahmadou-Bamba, un ‘’vœu’’ du défunt fondateur de la confrérie des mourides ‘’concrétisé’’ par l’actuel khalife, Serigne Mountakha Mbacké.

‘’Touba, tout beau’’

‘’Inclusif, indépendant, collégial et universaliste, le complexe Cheikh-Ahmadou-Bamba est la matérialisation de la volonté et de la vision du fondateur du mouridisme’’, explique-t-il.

L’As évoque le Magal des politiciens. ‘’Prétendants à la succession de Macky Sall, Amadou Ba et Abdoulaye Daouda Diallo ne se font pas de cadeaux. Les deux hommes étaient à Touba ce samedi pour rencontrer le khalife général des mourides à l’occasion de la célébration du 18-Safar (le Magal). Par leur démarche, le Premier ministre et le président du Conseil économique, social et environnemental cherchent sans doute à faire bonne impression auprès de Serigne Mountakha Mbacké et [convoiter] l’électoral de la cité religieuse’’, lit-on dans ce journal.

Source A annonce l’arrestation, ‘’pour divers délits’’, de 797 personnes à Touba, lors du Magal.

L’info signale, en citant la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, la mort de 15 personnes au cours du pèlerinage annuel. Des décès causés notamment par des accidents de la route, selon le journal.

‘’Touba, tout beau’’, s’émerveille Bés Bi Le Jour devant la grande mosquée de la ville et d’autres grandes infrastructures de la ville.

ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-PELERINAGE / Popenguine : ferveur et joie lors de la marche vers le nouveau sanctuaire

Ponpenguine, 19 mai (APS) – Les participants à la grande marche de Ponpenguine sont …