Dakar, 28 nov (APS) – Les quotidiens se sont appesantis sur le neuvième Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, pour leur livraison de ce mardi.

Cette rencontre internationale est l’occasion pour L’As d’analyser la diplomatie sénégalaise, de l’indépendance du pays à nos jours. ‘’C’est une diplomatie où se mêlent la nuance et l’intransigeance, le courage et la générosité, la fermeté et la souplesse, la vigueur de la conviction et le sens du dialogue’’, écrit-il, considérant le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique comme ‘’une belle prouesse diplomatique’’ du Sénégal.

Le président sénégalais et ses invités se sont employés à rechercher un ‘’arsenal de solutions’’ aux problèmes sécuritaires, selon Bés Bi Le Jour.

‘’Macky Sall […] a proposé l’organisation d’une rencontre entre les chefs d’État et les chefs des armées pour promouvoir la paix et taire les armes en Afrique’’, rapporte-t-il.

Son homologue mauritanien, Mohamed Cheikh El Ghazouani, s’est intéressé aux causes de l’insécurité et de l’instabilité politique en Afrique en affirmant que ‘’cette violence prend naissance dans la pauvreté, la [mauvaise] gouvernance et l’absence de perspectives’’ pour la jeunesse.

L’Observateur affirme que ‘’Macky Sall a profité […] du lancement des travaux du neuvième Forum de Dakar sur la paix et la sécurité pour dire ses vérités aux opposants, activistes et militaires du continent’’.

‘’L’option du dialogue’’, titre EnQuête en évoquant l’approche mauritanienne de prévention des conflits, basée sur ‘’la déradicalisation des jeunes et la promotion d’une culture d’ouverture et de tolérance’’.

Le Quotidien note que ‘’le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité va demeurer l’une des tribunes appropriées pour mettre le curseur sur la marche du continent’’.

‘’L’opposition peine à trouver sa voie’’

Le Soleil annonce l’arrivée au Sénégal, le 9 décembre, du cardinal Pietro Parolin, le secrétaire d’État du Saint-Siège. Il effectuera ‘’une visite de travail et d’amitié’’ à Dakar et ‘’présidera la cérémonie de consécration du nouveau sanctuaire national marial de Popenguine’’ (ouest), selon le journal.

Le retour au Sénégal de l’ancien ministre Karim Wade est ‘’un dossier voilé de secrets politiques’’, selon Kritik’. Signe de ce retour qu’il juge imminent, le journal annonce que le PDS (opposition) s’est acquitté du paiement de la caution du candidat Karim Wade à l’élection présidentielle du 25 février 2024.

‘’Il est en route’’, note Libération en citant Lamine Thiam, l’un des dirigeants du PDS.

‘’Le mystère plane toujours sur le retour longtemps annoncé du candidat Karim Wade à trois mois de l’élection présidentielle’’, lit-on dans Sud Quotidien.

L’Observateur est d’avis que ‘’l’opposition peine à trouver sa voie’’. Il évoque la création de nombreuses organisations créées par ses leaders.

‘’Quand l’opposition est immature, chacun des grands partis met en avant sa subjectivité’’, affirme un analyste politique interrogé par le journal.

‘’Chacun se bat pour sa propre chapelle’’, observe un autre analyste.

ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …