Dakar, 26 avr (APS) – L’Etat du Sénégal veut construire des annexes du marché d’intérêt national (MIN) de Diamniado (ouest) dans plusieurs régions, a-t-on appris mercredi de son directeur général, Mouhamadou Abdoulaye Mbaye.

‘’Aujourd’hui, notre rêve est de créer des annexes du marché d’intérêt national dans les régions’’, a-t-il dit.

Le directeur général de la Société d’exploitation du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs (SEMIG) s’exprimait en invité de la rédaction de l’APS.

Il estime que le Sénégal doit s’inspirer de la France, qui a installé des centres commerciaux de cette nature dans plusieurs villes, dont Marseille, Montpellier, Nantes et Paris.

‘’Il faut qu’on fasse en sorte que le marché d’intérêt national puisse jouer pleinement son rôle’’, a souligné M. Mbaye, un ingénieur commercial nommé directeur général de la SEMIG en septembre 2021.

Equipé de laboratoires d’analyse de la qualité phytosanitaire des produits agricoles et horticoles qui y sont commercialisés, le MIN s’oriente vers la transformation, selon Mouhamadou Abdoulaye Mbaye.

L’une des missions de ce centre de commerce inauguré en 2019 par le président de la République est d’aider à ‘’booster le volume des exportations, à travers une meilleure commercialisation des productions agricoles et horticoles’’.

Il n’est pas destiné à une conservation des produits agricoles et horticoles pour une longue durée, a précisé son directeur général.

‘’Les produits doivent quitter les Niayes et les autres zones de production pour arriver au MIN. Puis, le matin, les commerçants viennent les acheter et les distribuer dans les marchés de Dakar’’, a dit M. Mbaye en expliquant les missions du marché d’intérêt national.

Selon lui, cette infrastructure économique a coûté 55 milliards de francs CFA.

CS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-PROJECTIONS / Tambacounda : une étude révèle une augmentation des températures et un raccourcissement de l’hivernage

Tambacounda, 27 fév (APS) – Une étude conduite par le projet Femmes et agriculture r…