Dakar, 29 fév (APS) – Le directeur des petites et moyennes entreprises (PME) au ministère du Commerce, Seydina Aboubacar Ndiaye, a recommandé aux partenaires financiers du Sénégal, jeudi, à Dakar, d’aider le Bureau de mise à niveau (BMN) des entreprises à exercer sa mission de renforcement de la compétitivité de l’économie sénégalaise.

“J’invite nos partenaires financiers et les ministères sectoriels à […] travailler avec le Bureau de mise à niveau […] pour booster et faire grandir les entreprises locales en vue de leur compétitivité”, a dit M. Ndiaye.

Le BMN, comme l’indique son nom, est l'”instrument institutionnel et technique de l’État du Sénégal chargé de la mise en œuvre des politiques et programmes de mise à niveau des entreprises sénégalaises”.

Seydina Aboubacar Ndiaye intervenait à la cérémonie de clôture d’une convention signée en 2022 entre le Bureau de mise à niveau et l’Agence belge de développement.

Cette convention a été signée en vue du “renforcement du capital financier, technique, humain et social des entreprises” de plusieurs régions du centre du Sénégal, dans le cadre de la mise en place de l’agropole dédié par l’État à cette partie du pays.

Olivier Le Gros, s’exprimant au nom de l’ENABEL, s’est réjoui “des résultats très intéressants” et de l'”approche très méthodique, avec beaucoup de rigueur, du Bureau de mise à niveau”.

Il encourage les partenaires financiers de l’État à aider le BMN à “se développer dans toutes les régions” du pays.

“Cela l’aidera à […] accompagner toutes les entreprises”, a ajouté M. Le Gros, soulignant que “les besoins sont importants” en matière d’encadrement et de soutien des PME sénégalaises.

Les entreprises verront leur compétitivité “s’accroître et se renforcer”, grâce au soutien attendu des partenaires, qui “va leur permettre d’investir notamment dans la modernisation de leurs équipements et l’amélioration de leur organisation”, a souligné le président du comité de surveillance du Bureau de mise à niveau, Moustapha Kamal Thiam.

Le programme de mise à niveau des entreprises, qui entre dans sa 20e année d’existence, “a fini de démontrer sa pertinence”, selon M. Thiam.

“Les résultats obtenus depuis 2004 en sont la parfaite illustration. Plus de 850 entreprises ont été accompagnées, plus de 136 milliards de francs CFA ont été investis, et des primes de plus de 37 milliards ont été octroyées aux entreprises bénéficiaires”, a-t-il déclaré.

Le BMN veut “voir de nouveaux projets éclore en vue de la montée en puissance du programme de mise à niveau, au profit de nos entreprises et de notre économie”, a-t-il dit.

Cheikh Tidiane Mbaye, expert en agroéconomie au Bureau de mise à niveau, annonce que “les dossiers de 17 entreprises ciblées, sur un total de 20 [en compétition], sont positionnés sur des plans d’investissement de l’ordre de 2,6 milliards de francs FCA”.

“Une prime de près de 400 millions est prévue pour ces 17 entreprises”, a ajouté M. Mbaye.

CS/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Sédhiou : le PAQUET a favorisé une amélioration des performances aux examens (IA)

Sédhiou, 13 avril (APS) – La mise en œuvre du PAQUET, Programme d’amélioration de la quali…