Dakar, 23 fév (APS) – Le Premier ministre Amadou Ba a recommandé vendredi au ministère des Affaires étrangères de proroger jusqu’au 15 mars les inscriptions pour le pèlerinage aux lieux saints de l’islam qui initialement devaient prendre fin le 29 février.

‘’La première recommandation demandée au ministre des Affaires étrangères est de veiller au respect des délais prévus pour le début et la clôture des inscriptions jusqu’au 15 mars”, a-t-il dit au terme du conseil interministériel consacré à la préparation du pèlerinage à La Mecque.

Le Premier ministre a également recommandé au ministère des Affaires étrangères de prendre les dispositions nécessaires pour faciliter toutes les opérations d’enrôlement des pèlerins.

Amadou Ba a invité à ”travailler sur des dispositions utiles de concert avec les voyagistes privés à une bonne organisation du Hajj avec l’implication de toutes les parties prenantes pour la parfaite prise en charge de tous les pèlerins en mettant un accent sur le transport, l’hébergement, la restauration”.

Le ministre des Affaires étrangères renforcera la communication autour des préparatifs du Hajj en tenant compte des délais fixés par les autorités saoudiennes.

Le chef du gouvernement a exhorté le ministre des Finances à faire le nécessaire ”pour finaliser la procédure de mise en compétition des banques en vue d’obtenir le taux de conversion fixe du Riyal. Il prendra les mesures diligentes pour mobiliser à temps les ressources destinées au pèlerinage”.

De son côté, le ministre de l’Intérieur mettra en place ”un dispositif spécial” de production de passeports pour les pèlerins et veillera à assurer un accompagnement sécuritaire des pèlerins au départ comme à l’arrivée.

Le ministre de la Santé est chargé d’élaborer et de diffuser un protocole sanitaire et mettre en place les équipes chargées de la visite médicale dans les localités prévues à cet effet.

Le ministre des Transports Aériens quant à lui prendra les dispositions appropriées pour la préparation et l’opérationnalisation du terminal pèlerins de l’AIBD.

Il prendra les mesures idoines pour une bonne participation du pavillon national Air Sénégal à cette édition 2024 du Hajj.

Le gouvernement prévoit de travailler sur le prix de base arrêté à 4 300 000 FCFA d’ici lundi avant afin que des propositions puissent être faites mercredi lors du Conseil des ministres en vue d’une possible réduction.

FD/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HYDRAULIQUE / Médina Gounass bénéficie d’une extension de 15 kilomètres de son réseau d’eau potable

Médina Gounass, 23 avr (APS) – Le réseau de distribution d’eau potable de la c…